Désirs & PlaisirsSexualitéSlider

Sexo : Comment gérer ses complexes au lit ?

Hommes et femmes ont des complexes qui peuvent créer des malaises lors d’une relation sexuelle. Comment les surmonter et surtout comment prendre plaisir malgré l’angoisse qui nous ronge face à nos complexes ? Voici quelques astuces avec le psychologue Sadasiven Coopoosamy.

La vie sexuelle est rythmée par des hauts et des bas. Hommes et femmes sont concernés et dans de nombreux cas, ce sont autant de complexes qui plombent l’amour. En effet, il y a les complexes de son corps qui peuvent créer des blocages dans sa vie sexuelle. « Quand on est mal dans sa peau, on a tendance à considérer qu’on est trop gros ou trop maigre, on a du mal à s’ouvrir aux autres et il est difficile de se montrer dénudé devant une autre personne, » explique le psychologue Sadasiven Coopoosamy. De ce fait, certaines personnes préfèrent faire l’amour dans le noir ou n’aiment pas être caressées.

Ce problème en particulier concerne surtout les femmes, car leurs complexes sont souvent liés à leur physique. « Elles se voient trop grosses et trop maigres. Certaines sont complexées à cause de leur cellulite. D’autres sont persuadées d’avoir trop de défauts, autant d’éléments pour pouvoir vivre pleinement leur vie sexuelle et profiter des bienfaits d’une sexualité épanouie », estime-t-il.

Chez les hommes, il y a l’angoisse de la performance qui freine le désir. « On ne se sent pas à la hauteur. C’est un complexe qui touche plus particulièrement les hommes parce qu’ils sont focalisés que sur la performance et moins sur la qualité de la relation, » souligne le psychologue, tout en indiquant que la taille du pénis est une autre source de complexe chez la gent masculine. Ce complexe a toujours existé, mais il convient, estime le psychologue, de faire l’éducation sexuelle chez les jeunes pour qu’ils sachent que la taille ne compte pas.

Sadasiven Coopoosamy conseille de ne pas mettre l’emphase sur la taille, mais plutôt sur la dextérité, c’est-à-dire apprendre à maintenir une érection le plus longtemps possible. « Les attentes des femmes sont simples : avoir du plaisir. Pour ce faire, ce n’est pas la taille qui compte, mais la rigidité, » souligne le psychologue. Il s’agit donc d’un travail mental pour tenir le plus longtemps possible.

« Faire l’amour a de nombreux bienfaits, mais certaines personnes sont tellement angoissées, qu’une relation sexuelle peut vite devenir stressante, » dit-il en ajoutant que la solution se trouve dans la qualité de la relation avec son partenaire. « Il faut pouvoir parler de ce qui nous bloque et trouver un terrain d’entente pour mieux jouir de l’instant présent au lieu de se faire du souci sur ce que l’autre va penser. Ensuite, il faut travailler sur la confiance en soi, » indique-t-il.

Astuces pour surmonter ses complexes

• Mettre l’accent sur le plaisir

« Le plaisir et non la performance, » précise le psychologue. Pour ce dernier, l’une des astuces réside dans la capacité à surmonter ses complexes en se focalisant sur le plaisir que peut provoquer un baiser, une caresse ou encore une odeur. De ce fait, il est important de mettre toute son attention sur le corps de son partenaire (son odeur, la douceur de sa peau et la sensation ressentie durant la caresse). Le plaisir devient alors plus fort que le complexe et on profite davantage du moment présent.

• Ne pas se mettre dans la tête de l’autre

Est-ce que cela vous arrive souvent de ruminer sans cesse ? C’est normal en cas de complexe. Mais, pour éviter de se focaliser dessus, il ne faut surtout pas essayer de deviner ce que l’autre va penser. « C’est la meilleure façon de faire une crise d’angoisse avant de passer à l’acte sexuel. Il faut pouvoir prendre du recul et se dire que ces complexes nous dérangent, mais pas l’autre, » ajoute-t-il.

• Faire la paix avec soi

« Arrêtez de vous faire du mal. On est tous différents. Il n’y a pas de corps parfait ou de sexe parfait, » précise-t-il. Selon ce dernier, la pornographie est le plus grand danger qui menace une relation sexuelle saine. « Pendant trop longtemps, la pornographie a manipulé les gens. Le sexe masculin doit être gros, tandis que la femme doit être maigre avec des seins superbes, autant d’images véhiculées par la pornographie et qui finissent par donner des complexes au commun des mortels et nuire à l’image qu’on a de soi. »

Mots clés

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer