Désirs & PlaisirsSexualitéSlider

Journée internationale des câlins (21 janvier) : mettez un peu de douceur dans votre couple

Le mardi 21 janvier est placé sous le signe de la tendresse. La Journée internationale des câlins est l’occasion de renouer avec un peu de romance dans son couple et de privilégier les caresses.

Les nouveaux couples ont ce besoin de se toucher constamment. La caresse devient alors une façon de s’exprimer. Toutefois, au fil des années, cette envie constante de se toucher diminue. Interrogé sur les bienfaits du toucher, le psychologue Sadasiven Coopoosamy estime qu’il est primordial de privilégier le contact physique au sein du couple.

« Quand il n’y a plus de contact physique, il n’y a plus de compréhension entre les deux partenaires », estime-t-il. Ainsi, être présent pour son partenaire commence avec un câlin. « Une étreinte veut dire beaucoup. C’est aussi exprimer ses sentiments sans avoir à parler. Et surtout faire savoir à son partenaire que sa présence compte », indique le psychologue.

Véritable preuve d’affection, un câlin peut dire beaucoup plus que les mots. « Vous pouvez dire des mots romantiques toute la journée, mais si vous n’arrivez pas à prouver ce que vous dites avec des actions concrètes, cela ne sert à rien », souligne-t-il.

Ainsi, se tenir par la main peut être considéré comme étant dépassé pour les vieux couples, mais ce simple geste peut être très bénéfique selon lui. C’est le sentiment d’être avec quelqu’un qu’on aime et à travers ce geste, on fait savoir qu’on est là pour l’autre. Sadasiven Coopoosamy souligne, toutefois, que les couples mauriciens sont très timides quand il s’agit d’exprimer leurs sentiments.

« Les hommes, particulièrement, n’aiment pas afficher leurs sentiments de peur d’être rejetés. Il faut alors travailler sur soi, comprendre d’où viennent les blocages et apprendre à aller vers l’autre. Faire savoir qu’on aime quelqu’un n’est pas une faiblesse, mais une force », fait ressortir le psychologue tout en vantant les mérites des câlins. D’ailleurs, les couples qui se touchent constamment ont une relation plus fusionnelle et une complicité qui renforce le lien qui les unit.

Le câlin, c’est bon pour la santé

Elle se déclenche pendant un câlin, une relation sexuelle ou même au son de la voix. L’hormone de l’amour et de l’attachement, appelée ocytocine, augmente notre niveau de bien-être et notre empathie. Voici quelques clés pour la développer à l’occasion de la Journée internationale des câlins.

Loin de la bise furtive, il faudrait s’enlacer quelques secondes pour voir apparaitre les effets apaisants déclenchés par l’ocytocine, l’hormone de l’attachement produite dans le cerveau au niveau de l’hypothalamus. L’idée peut sembler superficielle au premier abord, mais cette marque de tendresse a bel et bien des vertus de santé, y compris sur le système immunitaire et la douleur.

Le fameux “hug”, signifiant câlin en français, produit de l’apaisement, du réconfort, du bien-être et de la confiance. Complémentaire à la dopamine et au neurotransmetteur lié au plaisir immédiat, l’ocytocine correspond à l’empreinte du lien à l’autre : la sécurité d’une relation ou encore l’attachement à un enfant. Elle est donc le rempart naturel à l’hormone du stress, le cortisol.

Pour booster son ocytocine, on peut, dès que l’occasion se présente, faire un bisou ou une franche accolade. Enfin, consacrer du temps à ceux qu’on aime de même qu’offrir du temps aux autres de façon désintéressée stimule aussi la production d’ocytocine.

Découvrez le « Cuddle Sutra »

Après le Kamasutra, voici le « Cuddle Sutra ». Il s’agit de multiples positions pour s’étreindre, car un câlin peut avoir plusieurs vertus. Tendre, langoureux, caressant, enjôleur et affectueux, un câlin fait toujours du bien.
Voici une belle occasion pour rester connecté à son partenaire. S’enlacer au lit fait partie du « Cuddle Sutra » et là aussi, il existe plusieurs positions. Entre le « 68 et demi », le « main squeeze » ou encore le « lap of luxury », les câlins au lit, c’est mettre du baume au cœur des sentimentaux.

Ce n’est pas uniquement le soir et au lit qu’on peut prouver notre amour, mais tout au long de la journée. En effet, le câlin « tug of love » est l’ultime preuve d’amour de tous les couples. Main dans la main, le « tug of love » est le lien qui unit le couple.

Mots clés

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer