SeniorSlider

Dépression et anxiété : comment surmonter ces troubles après un certain âge ?

La dépression et l’anxiété sont les troubles qui guettent de plus en plus les personnes âgées. Ces troubles causés par la solitude sont souvent difficiles à détecter et donc pas diagnostiqués. Le psychologue Sarvesh Dosooye explique comment repérer les signes afin de pouvoir aider une personne en détresse.

La dépression est une maladie à prendre au sérieux, plus particulièrement chez les seniors. Cependant, il est d’abord important de faire la différence entre les diverses émotions d’une personne. « Il ne faut pas confondre tristesse et dépression », fait comprendre le psychologue Sarvesh Dosooye. C’est pour cette raison que cette maladie est difficile à détecter. Le psychologue explique qu’il est normal d’être triste et d’avoir une petite déprime. Par contre, selon lui, il faut s’alarmer quand cette déprime s’installe sur la durée.

« Sachant que ceux qui vivent la dépression ont du mal à en parler, c’est aux proches de bien prêter attention aux signes que lance une vieille personne atteinte de dépression », fait comprendre le psychologue. Il indique les signes qui peuvent aider à mieux cibler une dépression, notamment le désintérêt total, aucune forme de plaisir et l’absence quasi totale du bonheur. « On note un changement dans l’attitude de cette personne qui ne sera pas comme d’habitude », ajoute-t-il.

Cependant, les proches doivent être attentifs à ces signes et ne pas les prendre à la légère, car souvent l’isolement social est l’une des principales raisons de la dépression chez les personnes âgées souligne le psychologue. « Quand nous parlons de senior, nous parlons d’une personne qui a pris sa retraite en laissant de côté son travail et sa vie sociale assez remplie. Cette soudaine inactivité peut avoir un impact psychologique sur cette personne qui voit sa vie basculer du jour au lendemain », explique-t-il.

Une planification de la retraite est donc importante pour mieux entamer cette nouvelle phase de la vie. « Surtout que les retraités vivent plus longtemps qu’auparavant. Il faut bien planifier pour le long terme », indique-t-il. Pour soigner la dépression chez une personne âgée, il faut en premier lieu se tourner vers son médecin traitant. « C’est ce dernier qui va la diriger vers un psychologue ou autre spécialiste », fait comprendre Sarvesh Dosooye.

Le manque de contact humain

L’un des problèmes souvent notés chez les seniors, c’est le manque de personnes à qui se confier. Après la retraite, souvent les seniors se renferment sur eux-mêmes. C’est surtout pour les personnes qui ont perdu leur partenaire ou d’autres proches. Les sentiments et émotions sont souvent refoulés et le risque d’une dépression est encore plus élevé.

Dans certains cas, les seniors ne sortent pas forcément tous les jours et le manque de contact humain peut aussi être un facteur aggravant, d’où l’importance des associations pour troisième âge. Cependant, les sorties et rencontres n’ont pas lieu tous les jours d’où l’importance de la famille.

Mots clés

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer