SeniorSlider

Alimentation saine : quoi manger entre les repas ?

Les journées peuvent être longues pour les personnes âgées. Alors, afin de limiter le grignotage, il existe plusieurs astuces pour trouver des encas rapides et sains entre les repas. Mensoorah Issany, auteure de plusieurs livres de recettes, recommande quelques aliments bien pensés pour une bonne digestion.

« Après un certain âge, l’alimentation doit changer, voire s’adapter à son système digestif », explique Mensoorah Issany qui conseille aux seniors de bien faire attention à ce qu’ils mangent, car tout mauvais choix peut affecter la santé. D’emblée, les fritures sont à éviter. « C’est une habitude bien ancrée que de boire le thé en fin d’après-midi avec des fritures, comme du gato pima, gato brinzel ou encore le badia. Il faut faire attention et éviter ce genre de snacks pour ne pas se retrouver avec trop de gras sur l’estomac », souligne-t-elle. Le goûter de l’après-midi peut comprendre des muffins, des cupcakes et des cookies, entre autres.

Concernant les encas entre le petit-déjeuner et le déjeuner, elle conseille de consommer des salades de fruits. « Avec une dentition fragilisée, il est déconseillé de croquer, dans un fruit comme la pomme ou la poire. L’idéal est de composer une salade avec plusieurs fruits. Ce sera plus coloré et facile à manger », fait comprendre Mensoorah Issany. Par contre, il faut éviter d’ajouter le sucre. Une cuillère de miel suffit pour adoucir le goût, selon elle.

De plus, manger les fruits avant le déjeuner aidera à mieux digérer, car le sucre contenu dans les fruits ne doit pas rester trop longtemps dans l’estomac. C’est ce qui va créer une fermentation et occasionner des flatulences et ballonnements.

Finalement, le soir après le repas, il faut éviter de manger. « Si on a un dîner équilibré, il n’est pas conseillé de manger avant d’aller au lit. Un verre de lait est tout ce qu’il faut », précise-t-elle. Le lait va contribuer à dormir mieux le soir, mais doit être à température ambiante. « Je ne conseille pas aux personnes âgées de consommer des boissons glacées. L’eau tempérée va faciliter la digestion », dit-elle.

Avoir des horaires précis pour manger

Se tenir à des horaires de repas stricts pourrait aider à protéger son cœur de la survenue de maladies en lien avec l’âge. C’est ce que fait ressortir une étude menée par les chercheurs de San Diego State University. Ils ont travaillé sur des groupes de mouches des fruits. Ces insectes sont utilisés depuis longtemps dans la sphère scientifique parce qu’ils partagent des similarités génétiques avec l’homme. L’équipe a réussi à prévenir la survenue de troubles cardiaques habituellement remarqués chez les mouches vieillissantes et celles qui ne mangent pas sainement.

De nombreuses études précédentes menées sur l’homme ont montré que le fait de dîner trop tard le soir accroissait les risques de maladies cardiaques, mais aussi l’obésité, les maladies métaboliques et le diabète de type 2. « Alors que se passe-t-il lorsque les personnes mangent tard ? », s’interroge Girish Melkani, biologiste à la SDSU.

Après trois semaines d’étude, les mouches, qui avaient accès à la nourriture que 12 heures par jour, affichaient une meilleure santé. Elles avaient aussi pris moins de poids que celles de l’autre groupe même si, au final, les deux groupes consommaient la même quantité de semoule de maïs.

Mots clés

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer