AlimentsNutritionSlider

Santé : L’enquête nationale sur la nutrition sera menée du 23 juillet au 10 août 2022

L’enquête nationale sur la nutrition 2022, organisée par le ministère de la Santé et du Bien-être en collaboration avec des institutions internationales, se déroulera du 23 juillet au 10 août 2022 sur 16 sites différents à Maurice. Dans ce contexte, un programme de formation a été lancé, ce mercredi 20 juillet à Port Louis, pour le personnel de l’enquête qui collectera les données sur la pression artérielle, l’échantillon de sang, la taille, le poids, ainsi que le tour de taille et de cou. Le ministre de la Santé et du Bien-être, le Dr Kailesh Jagutpal, et le directeur de la promotion de la santé et de la recherche, le Dr Sudhir Kowlessur, étaient présents.

Dans son discours, le Dr Jagutpal s’est attardé sur les objectifs de l’enquête 2022, qui sont d’étudier les habitudes de consommation alimentaire et d’évaluer l’état nutritionnel de la population en vue de s’attaquer aux problèmes de santé liés à l’alimentation et à la nutrition et aux maladies non transmissibles (MNT) dans le pays. Il permettra également d’évaluer l’incidence de la malnutrition et de ses facteurs connexes au sein de la population mauricienne, notamment après la pandémie de COVID-19 dans le pays, a-t-il ajouté.

En outre, le ministre Jagutpal a souligné que les résultats de l’enquête nationale serviront non seulement à suivre et à évaluer les progrès réalisés en comparant les données avec les enquêtes nutritionnelles précédentes, mais aideront également le ministère de la Santé et du Bien-être à remédier aux lacunes qui seront identifiées. L’enquête permettra également d’évaluer les programmes de nutrition en cours, tels que spécifiés dans le Plan d’action national sur la nutrition 2016-2020, et fournira des informations précieuses qui renforceront les services de nutrition, les plans d’action et l’exécution des programmes, a-t-il ajouté.

Il a rappelé que la dernière enquête nationale sur la nutrition, réalisée en 2012, a fourni de nombreuses informations précieuses qui ont servi de base à la planification des politiques et à la mise en œuvre des programmes de nutrition au cours de la dernière décennie. Il a observé que depuis lors, la disponibilité des aliments et les modes de consommation ont changé, ajoutant que les populations du monde entier sont de plus en plus exposées à des aliments qui influencent le risque de développer des MNT. Cela est principalement dû à la croissance économique et des revenus, à l’urbanisation et à la mondialisation, a-t-il ajouté.

Parlant du nouveau projet de loi sur l’alimentation 2022, il a souligné qu’il a été promulgué le 5 juillet 2022 dans le but de réorganiser la précédente loi sur l’alimentation. Ses principaux objectifs, a-t-il énuméré, sont de promouvoir des habitudes alimentaires plus saines et de fixer de nouvelles normes pour le contrôle des acides gras trans, des graisses saturées et du sel dans certains aliments, qui sont liés au risque accru de plusieurs maladies non transmissibles, en particulier les maladies cardiovasculaires.

Le Dr Jagutpal a également souligné que le ministère de la Santé et du Bien-être prépare le projet de loi 2022 sur l’Agence mauricienne des normes alimentaires, qui sera bientôt présenté à l’Assemblée nationale. “L’objectif ultime de cette agence sera de faire en sorte que les gens puissent avoir confiance que les aliments qu’ils achètent et consomment sont sûrs et sains. L’Agence agira comme un guichet unique couvrant l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement alimentaire, de la production à la consommation, et veillera à ce que les informations relatives à la sécurité alimentaire et à la valeur nutritionnelle des aliments soient disponibles à la fois pour les opérateurs du secteur alimentaire et pour la population”, a-t-il déclaré.

L’enquête nationale sur la nutrition 2022

L’enquête 2022 sera menée dans 16 groupes répartis dans tout le pays. Deux équipes seront impliquées simultanément et travailleront quotidiennement sur deux sites différents.

L’exercice de dénombrement, qui est terminé, a été effectué en avril / mai 2022. Un total de 15 grappes ont été sélectionnées de manière aléatoire par Statistics Mauritius et le département des statistiques de santé du ministère de la Santé et du Bien-être. Une 16ème grappe a été incluse dans l’échantillon pour prendre en compte les ménages d’origine chinoise.

Les 16 grappes sont des zones géographiques bien délimitées dans les neuf districts de l’île Maurice. La taille de la population, dans les régions urbaines et rurales, a été prise en compte au cours de cet exercice. Environ 5 000 ménages ont été visités dans les 16 groupes et quelque 15 000 personnes ont été recrutées. Quelque 2 700 personnes âgées de 5 à 74 ans ont été sélectionnées au hasard pour participer à l’enquête, comme suit : de 5 à 11 ans – 600 ; de 12 à 19 ans – 600 ; de 20 à 49 ans – 800 ; et de 50 à 74 ans – 700.

L’enquête, financée par le ministère de la santé et du bien-être, bénéficiera de l’assistance technique de l’université Monash en Australie, de l’université d’Helsinki en Finlande, de l’hôpital universitaire d’Umea en Suède, de l’Imperial College au Royaume-Uni et de l’Organisation mondiale de la santé.

Vos Commentaires

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page
Click to listen highlighted text!