AlimentsNutritionSlider

Cataracte : la consommation de légumes colorés aide-t-elle à réduire les risques ?

Tout le monde développera un trouble progressif de son cristallin naturel avec l’âge. Cela s’appelle une cataracte. Le processus commence généralement dans nos 50 -60 ans. Il se manifeste généralement comme un flou progressif de la vision et des reflets lorsque l’œil est exposé à une lumière vive. Pour prévenir les risques de la cataracte, une consommation de légumes colorés pourrait aider.

Les fruits et légumes regorgent de bienfaits. S’ils nous aident à rester en bonne santé, certains aliments peuvent aussi prévenir des maladies. C’est le cas des légumes colorés dont les bienfaits sont liés à la prévention de la cataracte. « Ces légumes regorgent de vitamines et minéraux. D’ailleurs, c’est pour cette raison qu’ils sont foncés. Les légumes rouges et orange sont riches en vitamine A et C alors que les légumes verts ont une forte teneur en fer et magnésium », explique la nutritionniste Diyva Poorun.

De nouvelles recherches ont montré qu’une alimentation riche en fruits et légumes colorés qui regorgent de vitamines et de caroténoïdes (des pigments plutôt orange, rouges et jaunes) pourrait abaisser le risque de cataracte sénile. Cette analyse, menée par des chercheurs de l’université chinoise Xi’an Jiaotong et de celle de South Australia, a pris en compte 20 études à travers le monde qui s’intéressait aux effets des vitamines et des caroténoïdes dans l’alimentation sur le risque de cataracte.

Leurs résultats repris par l’American Journal of Clinical Nutrition, ont montré que la plupart des vitamines et des caroténoïdes étaient considérablement associés à un risque réduit de cataracte sénile, notamment ceux présents dans les agrumes, les piments, les carottes, les tomates et les légumes verts foncés tels que les épinards, les brocolis et le chou kale. De plus, en ce qui concerne la lutéine (un caroténoïde jaune aussi appelé zéaxanthine), les chercheurs ont trouvé un lien dose-effet, le risque de cataracte sénile baissait de 26 % pour chaque prise de 10-mg/d de lutéine. Cette étude est la première de ce type à confirmer le lien entre les aliments riches en antioxydants comme les vitamines et les caroténoïdes et l’abaissement du risque de cataracte liée à l’âge.

« La cataracte liée à l’âge est la première cause de malvoyance chez les personnes âgées à travers le monde, les cataractes non opérées contribuant à 35% des cas de cécité. Si nous pouvions retarder la survenue de la cataracte sénile de 10 ans, cela pourrait permettre de diviser par deux le nombre de personnes nécessitant une opération », précise le Dr Ming Li, l’auteur de l’analyse. L’équipe de chercheurs a, cependant, ajouté qu’il serait nécessaire d’améliorer l’alimentation dans la plupart des pays du monde, la consommation actuelle d’antioxydants étant bien en deçà des niveaux recommandés pour prévenir la survenue de la cataracte.

Privilégiez les légumes crus

Pour faire le plein de ces vitamines et minéraux cités, il est préférable de les consommer le plus crus possible. « La vitamine C est volatile, c’est-à-dire, elle se dégrade très facilement et surtout au contact de la chaleur », indique Divya Poorun. De ce fait, elle conseille de sauter légèrement les légumes, notamment les brèdes qui ne doivent pas être trop cuites au risque de perdre tous leurs bienfaits.

Vos Commentaires

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page
Click to listen highlighted text!