AlimentsNutritionSlider

A trop forte dose, le café serait néfaste pour le cœur

Amateurs de café, il va falloir lever le pied sur votre boisson favorite qui, consommée en trop grande quantité, pourrait nuire à votre santé cardiaque. Une nouvelle étude australienne remet en cause la consommation abondante de l’une des boissons chaudes les plus plébiscitées dans le monde.

Des centaines, voire des milliers, d’études scientifiques se sont intéressées aux effets du café sur la santé, rendant compte d’autant d’avantages que d’inconvénients. Difficile de démêler le vrai du faux, si ce n’est que comme grand nombre d’aliments, il convient de le consommer avec modération pour en tirer le plus de bénéfices.

C’est d’ailleurs ce qui ressort de cette première étude génétique mondiale menée par des chercheurs de l’University of South Australia. Ces derniers ont utilisé les données de 362.571 participants issus de la banque britannique UK Biobank, tous âgés de 37 à 73 ans, en se basant sur une triangulation d’approches phénotypiques et génétiques pour mener des analyses complètes.

“Il y a certainement beaucoup de débats scientifiques sur les avantages et les inconvénients du café, mais (…) il est essentiel de bien comprendre comment l’une des boissons les plus consommées au monde peut avoir un impact sur notre santé”, explique la professeure Elina Hyppönen, principale auteure de l’étude.

 

Attention aux excès

Le constat semble sans appel, puisque les scientifiques ont constaté que six tasses ou plus de café par jour – soit une consommation abondante – étaient associées à une augmentation de la quantité de lipides dans le sang; ce qui favoriserait le risque de maladie cardiovasculaire de manière significative. Fait important, les chercheurs précisent toutefois que cette association s’établit sur une consommation abondante de café à long terme.

Il serait également indispensable, notamment pour les personnes les plus vulnérables, de bien choisir son café. Les chercheurs expliquent que le cafestol, que l’on retrouve dans les grains de café, est un composé très puissant qui élève le cholestérol. “Il n’y a pas ou très peu de cafestol dans le café filtré et instantané, donc en ce qui concerne les effets sur les lipides, ce sont de bons choix de café”, poursuit la scientifique.

Un sujet qui n’est pas si facile à aborder lorsque l’on sait que plus de 2,5 milliards de tasses de café sont consommées chaque jour dans le monde. Les chercheurs préconisent toutefois essentiellement d’éviter les excès, surtout si vous avez des maladies sous-jacentes.

“Les implications de cette étude sont potentiellement vastes. À mon avis, il est particulièrement important pour les personnes ayant un taux de cholestérol élevé ou qui craignent de contracter une maladie cardiaque de choisir soigneusement le type de café qu’elles boivent. Il est également important de noter que l’association café-lipide dépend de la dose – plus vous buvez de café non filtré, plus cela augmente vos lipides sanguins, ce qui vous expose à un risque accru de maladie cardiaque”, conclut la professeure Hyppönen.

Vos Commentaires

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page