AddictionMaladiesSlider

Respirer des odeurs agréables peut aider à arrêter de fumer

Vous souhaitez en finir avec la cigarette ? Plongez vos narines dans un sac de grains de café ou humez de la menthe poivrée. Car d’après une nouvelle étude américaine, sentir des parfums agréables pourrait couper l’envie de fumer.

L’étude a été réalisée par des scientifiques de l’université de Pittsburgh sur 232 fumeurs âgés de 18 à 55 ans, qui n’avaient pas pour projet d’arrêter le tabac. Les participants ont dû s’abstenir de fumer huit heures avant le début de l’expérience. Ils ont ensuite été invités à lister leurs odeurs préférées. Le chocolat, la vanille, la pomme, le citron et la menthe poivrée faisaient partie des senteurs utilisées dans l’étude.

“Les participants ont été invités à tenir une cigarette allumée à la main puis à évaluer sur une échelle de 1 à 100 leur envie de fumer après avoir respiré une senteur agréable, une odeur de tabac ou un contenant vide”, explique le Pr Michael Sayette, auteur principal de l’étude publiée dans le Journal of Abnormal Psychology.

Le score moyen d’état de manque juste après avoir allumé la cigarette se situait autour de 82%. Quelle que soit l’odeur sentie, tous les participants ont moins ressenti le besoin de fumer après avoir reniflé une odeur. Toutefois, le désir de fumer a chuté de 19 points chez les personnes qui ont senti des odeurs agréables, contre 11,7 points pour celles qui ont senti un contenant rempli de tabac ou un bocal vide (11,2 points).

Inhaler un arôme agréable pourrait donc aider, du moins temporairement, à réduire l’envie de fumer. “L’utilisation d’odeurs agréables pour perturber les habitudes tabagiques offrirait une méthode distincte et novatrice pour réduire les envies de fumer, et nos résultats à cette fin sont prometteurs”, s’enthousiasme le Dr Sayette.

D’après des chiffres de l’Organisation Mondiale de la Santé, plus de quatre millions de personnes meurent chaque année de maladies liées au tabac, ce qui représente un décès toutes les huit secondes. Si la tendance reste la même, le nombre de décès annuels liés au tabac s’élèvera à 10 millions en 2030.

Mots clés

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer