MaladiesRhumatismes

Polymyalgie rhumatismale : les personnes âgées sont les plus touchées

La santé de nos aînés se fragilise en hiver. Ils sont nombreux à souffrir de diverses douleurs telles que les rhumatismes. Le rhumatologue, Dr Manish Rai Sookha explique cette maladie.

Dr Manish Sookha explique qu’il existe plusieurs types de rhumatisme

Le rhumatisme est un terme mal utilisé à Maurice. Il désigne un ensemble des douleurs articulaires chroniques”, fait d’abord ressortir Dr Manish Rai Sookha. L’inflammation d’une ou plusieurs articulations est définie comme un rhumatisme inflammatoire. Il existe plusieurs types notamment la polyarthrite rhumatoïde, la spondylarthrite ankylosante, rhumatisme psoriasique, ostéoarthrite (arthrose dégénérative), arthrite microcristalline ou encore polymyalgie rhumatismale.

Les personnes, âgées de plus 50 ans, sont les plus touchées par la polymyalgie rhumatismale. La maladie est plus fréquente chez ceux âgés entre 70 et 80 ans. La prévalence est plus élevée chez la femme que l’homme”, indique le rhumatologue. Il ajoute que les douleurs sont plus souvent bilatérales et la rigidité dans certaines parties du corps. Elles peuvent durer plus d’un mois. Les personnes âgées souffrent aussi de raideurs matinales. Il peut durer plus d’une heure et touche le cou, les hanches ainsi que les épaules.

Selon Dr Manish Rai Sookha, la polymyalgie rhumatismale est probablement déclenchée par des facteurs biologiques (anticorps), génétiques ou encore environnementaux. Le tabagisme est aussi une des causes principales. “Les aînés qui ont pratiqué un sport dans leur jeunesse, sont les plus vulnérables aux rhumatismes. Nous voyons cela souvent chez les anciens joueurs de football”, observe-t-il. L’ostéoarthrite survient lorsque le cartilage s’use et s’amincit. “Vous entendrez des bruits de craquement lorsqu’une personne âgée marche”, dit-il.

Le traitement des rhumatismes est toutefois complexe. Il y a plusieurs facteurs à prendre en considération. “Nombreuses sont les personnes âgées souffrant des complications telles que diabète, l’hypertension et des maladies cardiovasculaires. Il est donc important d’étudier les cas avant de prescrire des médicaments”, souligne le médecin. Il va, par exemple, éviter de prescrire des anti-inflammatoires à un patient présentant des problèmes rénaux.

Les personnes âgées sont vulnérables au froid. Elles peuvent facilement développer des infections. Il leur est donc conseillé de bien se couvrir, se protéger de la grippe en optant pour le vaccin, aérer son habitation, ajuster le chauffage, choisir les aliments chauds et riches en vitamines, ne pas rester seul et de s’hydrater constamment.

Vos Commentaires

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page