Maladies respiratoires

L’asthme: une maladie héréditaire

L’asthme est une inflammation variable des bronches qui provoque un serrement. La maladie est caractérisée par un sifflement. C’est ce qu’explique le Dr Roland Donat, pneumologue à Fortis Clinique Darné.

L’asthme est une maladie provoquée par un serrement des bronches. « Il y a surtout une grosse inflammation dans les bronches qui fait que le passage de l’air devient difficile. C’est pour cela que chez les patients asthmatiques un sifflement, qui est un des symptômes de la maladie, est courant au niveau de la respiration », indique le Dr Roland Donat.

Variable et multifactorielle

Cette inflammation est variable dans le temps, mais aussi multifactorielle. Son intensité varie également. C’est aussi une inflammation qui est réversible. « Il est possible de diminuer l’inflammation et le serrement des bronches avec des traitements appropriés », ajoute-t-il.

L’asthme est une maladie qui touche de nombreuses personnes, mais en particulier celles qui ont un terrain allergique. « Nous savons aujourd’hui que l’asthme est héréditaire, ce que nous ne savions pas avant. Il est dans le chromosome, mais cela ne veut pas dire que parce qu’une personne a ce gène elle va nécessairement être malade. Le risque d’avoir la maladie est simplement plus élevé », explique le Dr Donat.

Il poursuit que l’asthme peut survenir à tout âge, mais qu’il est plus fréquent chez l’enfant. « Il y a des cas d’asthme qui peuvent survenir chez l’adulte ou des sujets âgés », dit-il.


Traitement

L’asthme peut être soigné. Ce sont des médicaments pour le traitement de fond. Ce sont des pompes, comme on le dit dans le langage courant, qui combine deux médicaments : la Ventoline longue durée et la cortisone. « Ce sont des traitements efficaces et inoffensifs », dit-il. Pour lui, il est important de faire ressortir cela, car nombreux sont ceux qui hésitent à utiliser la pompe, alors que c’est le traitement le plus important et qui est disponible. Selon le Dr Donat, la prévalence de l’asthme n’est pas aussi importante en Afrique et en Asie comparée aux pays européens. À Maurice, les patients asthmatiques sont majoritairement des régions est et sud du pays alors que ceux qui habitent la région ouest et le nord par exemple ont moins de risque d’avoir cette maladie selon lui. Il est d’avis que c’est peut-être en raison des alizés du sud-est. Il ajoute aussi que si ses deux parents souffrent d’une allergie, un enfant a entre 60 % et 70 % de risque d’avoir de l’asthme.

Soigner l’asthme

L’asthme peut se soigner à travers la prise régulière de médicament. Une bonne connaissance de la maladie est aussi indispensable, afin d’éviter les facteurs de risque. Avoir une bonne hygiène de vie est aussi indispensable pour une meilleure qualité de vie. Les facteurs allergisants doivent bien évidemment être évités.

Selon le Dr Roland Donat, « on ne vit pas pour se soigner, mais on se soigne pour vivre ». Pour lui, l’éducation thérapeutique c’est apprendre à se soigner.

Il affirme aussi qu’un asthmatique peut mener une vie normale à condition de bien suivre son traitement, afin de faire disparaître les symptômes. L’aggravation de la maladie peut être évitée également si tel est le cas.

La pratique d’une activité physique est essentielle chez les asthmatiques notamment pour le développement des enfants. Les deux seules disciplines sportives proscrites sont la course de fond et la plongée sous-marine.

Les facteurs de risque

Il y a quatre types de facteurs de risques : prédisposant, causaux, contributifs et déclenchant. Le facteur de risque prédisposant comprend l’atopie qui est une prédisposition génétique au développement d’allergie tels l’eczéma, l’asthme, la rhinite allergique. Il y a aussi l’hyperactivité bronchite qui est la capacité des bronches d’un patient à réagir de façon précoce ou plus fortement lorsqu’elles sont stimulées. Les facteurs causaux regroupent les réactions qu’on peut avoir à cause de la poussière, des acariens, des poils d’animaux (chiens et chats), mais aussi des cancrelats. Il y a aussi les moisissures, les pollens, les substances chimiques ou encore certains médicaments telle l’aspirine. Il peut aussi s’agir de la pollution atmosphérique ou domestique. Les facteurs contributifs sont le tabagisme qu’il soit actif ou passif. Chez les enfants il peut y avoir des infections virales respiratoires. Une crise d’asthme peut survenir à travers les facteurs déclenchants que sont les infections des voies aériennes supérieures et des voies respiratoires basses qu’elles soient virales ou bactériennes.

Ces facteurs peuvent occasionner de crises graves chez les asthmatiques. La crise peut se déclencher à travers l’inhalation d’air froid, une baisse de température, le reflux gastroesphagien. Chez les femmes cela peut être pendant la grossesse, les règles et la ménopause.

Vos Commentaires

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page