MaladiesMaladies Saisonnières

Légère hausse de la gastroentérite

Une légère hausse de cas de gastro-entérite a été enregistrée depuis le début de l’année. Le ministère de la Santé impute cette situation aux averses de ces derniers jours et appelle la population à prendre les mesures qui s’imposent pour éviter une aggravation de la situation.

Sept cent quarante-vingt-treize cas de gastroentérite ont été recensés dans les cinq hôpitaux régionaux du pays, du 1er au 7 janvier 2018. Ce qui représente une hausse comparée à la dernière semaine du mois de décembre, où 704 avaient été enregistrés.

Afin d’éviter une aggravation de la situation, « une bonne gestion des risques de contamination est nécessaire », explique le Dr Fazil Khodabocus, Community Physician au ministère de la Santé. « Il est important de faire bouillir l’eau avant de la consommer et de bien laver les fruits et légumes. »

Le médecin fait ressortir que les conditions sont réunies pour la prolifération de certains virus, tels l’adénovirus et le rhinovirus. « Ces virus profitent de la forte chaleur et du fort taux d’humidité pour proliférer », affirme le Dr Fazil Khodabocus. « Ainsi, les personnes âgées, les enfants en bas âge et les personnes, dont le système immunitaire est déjà affaibli par d’autres pathologies, doivent être vigilants. »

Lors de périodes pluvieuses, il est possible d’avoir des infections virales, telles la conjonctivite, toujours selon le médecin. 302 cas ont été enregistrés du 1er au 7 janvier 2018.

Cette inflammation de la conjonctive est très contagieuse. Elle peut être virale, bactérienne ou dû à une allergie. « Les infections virales sont plus communes à Maurice », explique le médecin. Là également une bonne hygiène des mains en particulier est recommandée.

Il est possible d’être infecté, soit par contact direct, soit après avoir touché une surface contaminée, soit de porter sa main aux yeux sans les avoir lavées au préalable.

Qui dit pluie, dit aussi prolifération de moustiques et apparition de maladies, tels la dengue ou le chikungunya. Afin de prévenir la prolifération de moustiques, il est important de se débarrasser des objets qui peuvent retenir l’eau et être un lieu de ponte pour ces insectes.

L’eau de pluie doit être évacuée du système de canalisation et dans les cours. Pour éviter de se faire piquer par les moustiques, il est recommandé de porter des vêtements à manches longues et de se couvrir les bras et les jambes autant que possible.

On peut aussi faire usage de produits répulsifs, moustiquaire ou un système de ventilation ou climatisation à la maison.


Signes et symptômes

Les symptômes de la gastroentérite sont la diarrhée, les douleurs abdominaux, les vomissements et la fièvre dans certains cas. Il est important de consulter un médecin, afin de recevoir les traitements appropriés.

En raison de la déshydratation et la perte de sels minéraux avec la diarrhée, il est important de prendre du sérum. Les signes de la déshydratation sont une diminution de l’urine qui est plus foncée, une bouche desséchée ét des yeux enfoncés chez les enfants.

Les adultes peuvent montrer ces mêmes signes et aussi ressentir une faiblesse inhabituelle, et une perte de l’élasticité de la peau qui tarde à prendre sa place initiale après avoir été pincée.


Pas d’automédication

Le Dr Fazil Khodabocus ne conseille pas la pratique de l’automédication dans ce genre de situation, mais de se présenter dans un centre de santé, afin d’avoir des traitements appropriés.

« Une personne souffrant de gastroentérite peut contaminer son entourage aussi longtemps qu’il ressent les symptômes de la maladie », selon le médecin.

Ces symptômes peuvent durer entre un et cinq jours. Il recommande de bien se laver les mains après avoir été aux toilettes et avant de préparer à manger.

Aussi, les aliments doivent être être bien cuits et consommés rapidement. Et de souligner que les aliments cuits et conservés au réfrigérateur doivent être consommés dans un délai maximum de trois jours. Il déconseille
aussi de décongeler les produits frigorifiés
à température ambiante.

Mots clés

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer