DiabéteMaladies

Diabète : De plus en plus de femmes concernées

Cette maladie silencieuse touche de plus en plus de femmes. L’Organisation mondiale de la santé a choisi, cette année, de consacrer cette journée internationale, observée le mardi 14 novembre, à la femme atteinte du diabète.

Le diabète est la neuvième cause de décès chez les femmes au monde. 2,1 millions de décès sont recensés chaque année. Il y a plus de 199 millions de femmes atteintes de diabète. Ce nombre devrait passer à 313 millions d’ici à 2040, selon l’International Diabetes Federation.

Des chiffres qui parlent d’eux-mêmes, comme l’indique Statistics Mauritius dans un rapport rendu public en juillet dernier. Le diabète aurait tué plus de femmes que d’hommes, à Maurice, l’année dernière, selon le rapport. Si les femmes vivent plus longtemps que les hommes, elles sont les plus touchées par la mortalité liée au diabète, avec un taux de 24 %.

Plusieurs ONG sont à pied d’œuvre, afin de venir en aide à ces femmes. À l’exemple de l’APSA International (Association pour la Promotion de la Santé). Au service de la nation mauricienne dans le domaine de la santé, elle concentre ses activités sur la lutte contre le diabète dans la prévention, l’éducation, les soins et le suivi de ceux qui souffrent de cette maladie. En 2010, l’APSA a ouvert le Diabetes Care Centre (DCC), à Trianon. « Bien que le taux de diabète commence à infléchir, à Maurice, il reste toutefois préoccupant. 257 442 personnes, entre 25 et 74 ans, vivent avec le diabète à Maurice », souligne Emmanuelle Azor, Wound Care Practitioner et Clinic Manager chez l’APSA, selon le Mauritius Non Communicable Diseases Survey 2015. Afin de prévenir et contrôler le diabète, il est important de manger sainement, d’éviter la cigarette et l’alcool, de pratiquer une activité physique et d’être régulièrement suivi par un médecin.

Ateliers d’éducation

Les femmes ont un rôle majeur dans la prévention du diabète. Elles influencent la façon de manger et la qualité de vie au sein d’une famille. Ainsi, l’APSA leur propose des ateliers de nutrition, qui comprennent une partie théorique et pratique.

« Encadrée par une diététicienne, ces programmes permettent d’apprendre à préparer des repas sains qui contribuent à une bonne santé. » Par ailleurs, l’APSA propose des ateliers d’éducation visant à améliorer la qualité de vie et à sensibiliser au diabète et à ses complications.

Mots clés

Articles Liés

Close