DiabéteMaladies

Diabète de grossesse: 6 à 10 % des femmes sont touchées à Maurice

850 femmes ont eu le diabète pendant leur grossesse en 2016. Ce chiffre est en hausse, selon les indications du ministère de la Santé. En sus de cela, il y a un rajeunissement des cas, observe le Dr Bhavna Tohooloo-Jhummon, diabétologue et endocrinologue à l’hôpital Dr A. G. Jeetoo.

Le diabète de grossesse ou diabète gestationnel survient au sixième ou septième mois de gestation. Plusieurs facteurs peuvent expliquer cela : les changements hormonaux qui surviennent pendant la grossesse, mais aussi la mauvaise alimentation et la sédentarité et l’âge de la femme au moment de la conception. C’est ce qu’explique le Dr Bhavna Tohooloo-Jhummon, diabétologue et endocrinologue à l’hôpital Dr A. G. Jeetoo.

« Auparavant, les femmes à partir de 35 ans avaient le plus de risque d’avoir le diabète de grossesse. Mais actuellement nous constatons qu’il y a un rajeunissement des cas. Une femme dans la vingtaine peut désormais avoir le diabète gestationnel », note-t-elle.

Elle ajoute qu’une jeune femme qui espère fonder une famille n’est pas à l’abri du diabète de type II, si elle ne prend pas les précautions nécessaires. L’alimentation et le poids sont à prendre en considération, avant de concevoir, du fait que la grossesse va lui faire prendre encore quelques kilos.

Si dans de nombreux cas, ce type de diabète peut disparaître après l’accouchement, 50 % des femmes qui ont eu le diabète gestationnel développent le diabète de type II au bout de cinq à dix ans, après leur accouchement.

« Il y a plusieurs scénarios après l’accouchement. Une femme qui développe le diabète pendant la grossesse est à risque d’avoir le diabète du type II par la suite. Il y a aussi la possibilité que le diabète disparaisse après l’accouchement. Mais, par la suite, elle est potentiellement à risque pour développer à nouveau le diabète gestationnel, lors d’une prochaine grossesse », explique-t-elle. Afin d’éviter ce scénario, une bonne hygiène de vie est primordiale.

Une des conséquences du diabète pendant la grossesse est le risque d’accoucher d’un bébé de plus de 4 kg. Cela peut entraîner plusieurs complications tant pour la maman que pour le bébé. « Une femme qui porte un gros bébé aura des difficultés à accoucher par voie basse. Le bébé risque de subir des traumas avec les instruments pendant l’accouchement. Une césarienne peut s’avérer nécessaire », fait-elle ressortir.

À la naissance, le bébé peut avoir des complications respiratoires, développer une hypoglycémie, après avoir été exposé à un environnement sucré dans le ventre de sa maman. Il peut également développer la jaunisse. L’enfant en grandissant peut devenir obèse ou développer le diabète du type II assez tôt.

Selon le Dr Tohooloo-Jhummon, 6 à 10 % des femmes sont touchées par le diabète gestationnel. La cause majeure est la consommation d’aliments riches en glucides. La diabétologue observe également que nombreuses sont les femmes qui consomment des boissons gazeuses, des fritures, des fast foods et des aliments sucrés.

Seule une modification de leur alimentation leur permettra de stabiliser leur taux de sucre. Cela est fait avec le soutien d’une nutritionniste qui leur explique comment avoir un repas équilibré sans trop bouleverser leurs habitudes.

Vos Commentaires

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page
Click to listen highlighted text!