Maladies

Chirurgie : les avantages de la laparoscopie

La technique de laparoscopie peut être utilisée dans toutes les opérations de l’abdomen et du thorax : appendicite, vésicule biliaire, cancer gastrique, cancer du côlon, obésité, rate, kyste ovarien, hystérectomie, entre autres. Elle comporte de nombreux avantages, selon le Dr Pravish Rai Sookha.

La récupération est plus rapide et il y a moins de douleurs après l’intervention, qui laisse moins de cicatrices et qui est plus esthétique.

Cette méthode est souvent privilégiée, car elle est moins invasive, explique le Dr Pravish Rai Sookha, chirurgien. « La récupération est plus rapide et il y a moins de douleurs après l’intervention, qui laisse moins de cicatrices et qui est plus esthétique », dit-il.

Il considère aussi que la laparoscopie est une intervention comportant presque autant de risques que la chirurgie conventionnelle. C’est la manière d’entrer dans l’abdomen du patient qui est différente. Les complications peuvent éventuellement être les mêmes, dit le chirurgien. Il souligne, toutefois, que la laparoscopie doit être effectuée par une personne maîtrisant bien cette technique.

Une intervention par laparoscopie se déroule sous anesthésie générale. Une petite incision de 1 à 5 centimètres est effectuée, afin d’introduire une caméra optique et des instruments chirurgicaux minuscules dans l’abdomen du patient.

Un des avantages de cette technique, c’est qu’elle est moins douloureuse, la récupération se fait plus rapidement et il y a moins de prise de médicaments postopératoire. La cicatrice est plus petite également et ne requiert qu’un petit pansement. Et puisqu’il n’y a pas eu de grandes incisions, il n’y a pas lieu d’avoir de transfusions sanguines.

La durée d’une intervention est variable, explique le Dr Sookha.

« Une appendicectomie peut prendre 15 à 45 minutes, une intervention pour un cancer du côlon peut prendre 60 à 240 minutes », dit-il.

Ce qui est comparable au temps pour une intervention conventionnelle. Le suivi postopératoire est le même que lors d’une chirurgie conventionnelle, ajoute le médecin. À la différence qu’après une intervention par laparoscopie, le patient peut rentrer chez lui beaucoup plus tôt qu’à la suite d’une opération par chirurgie conventionnelle.

Cette technique ne comporte pas véritablement de désavantages, selon le Dr Sookha, si ce n’est qu’il n’y a pas beaucoup de chirurgiens maîtrisant cette technique à Maurice.

Vos Commentaires

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page