MaladiesPrécautions à prendreSlider

Calculs rénaux : Pourquoi les cailloux reviennent

Les calculs rénaux peuvent mener la vie dure aux patients souffrant de troubles urinaires. Certaines précautions sont de mise pour empêcher leur réapparition. Explication avec le Dr Issac Daureeawoo, chirurgien urologue.

Dans l’émission On en parle sur Radio Plus, le Dr Issac Daureeawoo expliquait les causes des calculs rénaux, aussi connus comme les pierres aux reins. Les hommes sont particulièrement plus touchés que les femmes, selon le médecin. « C’est un problème génétique et à Maurice, le climat tropical contribue à la formation de ces cailloux », explique-t-il.

Parmi les signes qui doivent alerter, on retrouve la douleur souvent de façon aiguë au niveau des reins. Dans certains cas, l’apparition de la fièvre, des nausées et des vomissements sont autant de symptômes qui peuvent annoncer la présence des pierres aux reins. De plus, le médecin indique que les calculs peuvent affecter un rein ou les deux en même temps.

Pour ce qui est du traitement, les cailloux sont éliminés au laser. « Auparavant, pour enlever les cailloux, on devait faire une chirurgie. De nos jours, il est possible de faire un traitement au laser. On fait passer un télescope à travers les voies naturelles, notamment par l’urètre ou le pénis pour atteindre les reins », indique le Dr Issac Daureeawoo.

schéma d'un rein ayant des calculs rénauxPour les cailloux de moins de 3 millimètres, un simple traitement médicamenteux peut aider à les faire disparaître. S’ils sont de 2 à 3 centimètres, le traitement au laser est envisagé. « Par contre, si les cailloux sont plus gros et envahissent les reins, à ce moment-là, il faut faire une chirurgie. Cependant, ces cas sont très rares », fait comprendre le médecin.

Par contre, après une première intervention, le Dr Daureeawoo fait ressortir qu’il est très commun de constater que les cailloux se reforment après quelques années. « Dans certains cas, ils reviennent après 5 ans, dans d’autres après 10 ans. C’est un constat fait chez nos patients. Un suivi régulier est nécessaire pour prévenir une nouvelle formation de pierres aux reins », indique-t-il.

Le dépistage se fait à travers une échographie. Ensuite, un scanner peut être envisagé pour plus de précision.

Boire beaucoup d’eau

Il est possible de prévenir la réapparition des calculs rénaux en buvant beaucoup d’eau. Le médecin souligne qu’il est possible de savoir si notre corps a suffisamment de liquide en observant le nombre de fois qu’on va aux toilettes chaque jour. « En général, une personne doit uriner 5 à 6 fois par jour et au moins une fois pendant la nuit », estime le Dr Issac Daureeawoo.

La couleur de l’urine

Ensuite, la couleur de l’urine doit être vérifiée. « Une urine trop foncée ou trop épaisse est un signe que quelque chose ne va pas. Tout comme une urine de couleur rose, qui est un signe de saignement ou d’infections », précise le médecin.
Il est donc conseillé de toujours avoir un œil sur la couleur de son urine pour savoir si tout va bien.

Vos Commentaires

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page