CardiovasculaireMaladiesSlider

Beat Heartbreak Campaign : Un défibrillateur bientôt installé à Floréal Drive+

S’armer contre les maladies cardiovasculaires. Tel est l’objectif de la Heart Health Association qui milite pour la formation accréditée en premiers soins, mais aussi de la société Transphorm qui va lancer un défibrillateur avec la collaboration de Vivo Energy Mauritius sur la station-service de Floréal Drive+. Cet événement coïncide avec la Journée mondiale du cœur, observée le 29 septembre prochain.

Depuis sa création, la Heart Health Association tire la sonnette d’alarme sur l’importance au grand public de se former aux premiers soins. Avec les récents événements dramatiques, notamment avec la mort subite du basketteur Valaydon, le message est encore plus fort. « Il faut que chaque Mauricien soit conscient de l’importance des premiers soins. On peut sauver une vie en attendant que l’ambulance et les professionnels de la santé arrivent », explique Kevin Beharry Paray, le fondateur de la Heart Health Association. Il est également le directeur de Skill Up Training qui propose une formation accréditée en premiers secours.

Outre la formation, il a longtemps fait ressortir que les espaces publics à travers l’île doivent être dotés de défibrillateurs. « C’est un outil indispensable pour pouvoir sauver la vie d’une personne qui fait une crise cardiaque. Dans ces moments-là, chaque minute compte et rester à ne rien faire en attendant l’ambulance va juste diminuer drastiquement les chances de survie du patient », ajoute-t-il. Cette fois-ci, son cri de cœur a été entendu et c’est la société Transphorm qui a répondu à l’appel. Transphorm est un groupe qui réunit deux pharmacies, à Floréal et Ébène, ainsi qu’une entreprise dédiée à la santé et au bien-être.

Ensemble et avec la collaboration de Vivo Energy Mauritius, ils sont venus de l’avant avec la campagne « Beat Heartbreak Campaign » durant le mois de septembre afin de marquer également la Journée mondiale du cœur. Celle-ci sera observée le 29 septembre prochain. La directrice de Transphorm, Kaajal Luckraz, pharmacienne de formation, a vécu un tragique événement dans le passé. En effet, elle a vu deux de ses jeunes collègues mourir d’une crise cardiaque en attendant l’arrivée de  l’ambulance. Un drame  qui l’a poussé à se tourner vers le Heart Health Foundation pour mettre en place l’installation d’un défibrillateur sur la station-service.

« On est basé sur un espace dédié à un service essentiel. On permet ainsi aux gens qui viennent mettre de l’essence de passer à la pharmacie pour prendre leurs médicaments. Et là, on a voulu aller plus loin en proposant un défibrillateur sur place, dans un espace public où on pourra sauver des vies », explique Kaajal Luckraz. Le défibrillateur sera officiellement lancé le vendredi 30 septembre à Floréal Drive+. D’ailleurs, pour pouvoir utiliser l’appareil, une formation a été faite par Kevin Beharry Paray, un infirmier spécialisé dans la cardiologie. Il est revenu à Maurice après une riche carrière en Angleterre.

Il était une dizaine de personnes à avoir suivi cette formation par Skill Up Traning, incluant les pompistes de la station-service et les employés de la pharmacie incluant la pharmacienne. D’ailleurs, Kaajal Luckraz fait ressortir qu’elle a également pris l’initiative de proposer cette formation accréditée en premiers soins aux pharmaciens qui sera dispensée par Kevin Beharry Paray et reconnue par le Pharmacy Council. « Il doit y avoir une prise de conscience. Avec cette formation, on peut aider une personne en détresse et sauver sa vie en faisant un massage cardiaque », indique-t-elle.

De plus, la campagne contre les maladies cardiovasculaires a déjà démarré chez Transphorm où un « smoke cessation camps » a été organisé le vendredi 16 et samedi 17 septembre dans les pharmacies Transphorm de Floréal et d’Ébène. « Durant ces deux jours, nos médecins ont proposé des consultations gratuites aux personnes qui souhaitent arrêter de fumer. Ensuite, un don de sang est également prévu le vendredi 23 septembre à Floréal, suivi du lancement du défibrillateur dans l’après-midi du 30 septembre », ajoute notre interlocutrice.

Durant cette journée de lancement, il y aura également une démonstration de l’utilisation de l’appareil. De plus, les visiteurs pourront apprendre les techniques pour faire un massage cardiaque. Des consultations gratuites seront aussi proposées durant la journée avec un dépistage des maladies cardiovasculaires. L’installation de ce défibrillateur se veut être un exemple selon Kevin Beharry Paray.

« On souhaite voir ce genre d’initiative un peu partout à travers l’île, surtout dans les espaces publics où il y a beaucoup de personnes, dont les centres commerciaux », estime-t-il. Pour Kaajal Luckraz, cet exercice peut aussi aller plus loin dans un avenir proche en permettant aux défibrillateurs installés à travers l’île d’être connectés avec le réseau de SAMU. « Dans l’idéal, chaque défibrillateur qui est activé et utilisé lance un appel de détresse au SAMU et l’ambulance peut alors venir sur place », suggère-t-elle.

Vos Commentaires

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page
Click to listen highlighted text!