BeautéCheveuxSlider

Des chercheurs ont réussi à faire pousser des poils sur des parties de peau endommagées.

Des chercheurs de l’école de médecine de New York ont trouvé un moyen de faire repousser des poils sur une cicatrice.

Une équipe de chercheurs s’est penchée sur le problème de repousse des poils après une blessure.

Pour l’étude, publiée dans Nature Communications, ils se sont intéressés aux cellules fibroblastes, c’est-à-dire aux cellules présentes dans le derme, qui sécrètent du collagène, protéine majeure permettant la résistance de la peau et des cheveux.

Pour communiquer entre elles, les cellules utilisent la protéine “sonic hedgehog” (nommée d’après le héros des jeux vidéo Sonic). Cette protéine, et voie de communication, est très active durant les premiers stades de la croissance humaine dans l’utérus, lorsque les follicules pileux – c’est à dire la poche dans laquelle le poil et le sébum sont produits – se forment. En revanche, “Sonic hedgehog” est bloquée dans la peau, lorsque cette dernière est blessée.

Les chercheurs ont donc décidé de stimuler les fibroblastes par le biais de la protéine “sonic hedgehog”. Cette stimulation a permis une repousse des poils la peau blessée.

Pour cette étude les chercheurs ont utilisé des souris. La repousse des poils a été observée dans les quatre semaines suivant la plaie cutanée et les structures de la racine et de la tige du poil ont commencé à apparaître après neuf semaines.

Les résultats de cette recherche permettent dans un premier temps de comprendre pourquoi les poils et cheveux ne repoussent habituellement pas sur une peau blessée, et dans un second temps d’aider à la recherche dans la création de médicaments permettant la repousse de poils ou de cheveux.

L’objectif de l’étude est de permettre aux personnes souffrant d’un traumatisme physique et esthétique du fait de leur blessure, de pouvoir avoir à nouveau des cheveux ou des poils sur la zone blessée.

Les chercheurs souhaitent par ailleurs étendre ces recherches pour permettre aux personnes chauves du fait de l’âge de faire repousser leurs cheveux.

Mots clés

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer