ContraceptionsSexualitéSlider

Pilule contraceptive : risque d’infertilité à long terme

Attention à la pilule contraceptive. L’usage à long terme peut rendre la femme infertile. C’est ce qu’explique le gynécologue Areff Peerally.

Ce dernier estime que la pilule contraceptive doit être prescrite par un professionnel de la santé et cela pour un court terme uniquement avant de trouver une autre méthode alternative.

« Les ovaires deviennent plus petits avec la prise d’hormones oestroprogestatives. À Maurice, environ 12 % des cas d’infertilité sont reliés à la prise de la pilule contraceptive pendant une longue période de temps », explique-t-il.

De ce fait, la pilule est conseillée aux jeunes mariés qui projettent d’avoir un enfant. « Au début, la pilule peut être prescrite pendant un à trois mois, mais pas plus », fait-il comprendre.

Après un premier enfant, la femme peut alors opter pour le stérilet qui est la méthode contraceptive la plus utilisée dans le monde. « La femme peut alors être tranquille pendant cinq ans avant de penser à avoir un autre enfant », ajoute-t-il.

Ensuite, il y a plusieurs autres facteurs à prendre en considération avant de prescrire une méthode contraceptive selon lui : « La pilule a plusieurs autres effets secondaires.

Le sang a tendance à s’épaissir, augmentant les risques de cardiovasculaires chez les femmes de plus de 35 ans ».

Le gynécologue attire l’attention sur le besoin de sensibiliser les jeunes à mieux se protéger. « La pilule contraceptive n’est pas conseillée aux jeunes amoureux. Ils ne sont pas protégés contre les infections et maladies sexuellement transmissibles. Les jeunes changent de partenaires, c’est un fait et les risques d’être contaminés par un quelconque virus sont très élevés. Le préservatif reste le moyen le plus sûr pour les jeunes », indique le médecin.

Vos Commentaires

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page