Anou aprann viv avek diabet
SeniorSlider

Chutes : l’aménagement de la maison à revoir

La majorité des chutes surviennent à domicile. En conséquence, il est important de mieux conditionner sa maison pour prévenir les chutes qui arrivent souvent dans les pièces d’eau, la chambre et la cuisine. Voici quelques astuces pour aménager intelligemment son intérieur après l’âge de 65 ans.

Avec l’âge, les déplacements dans la maison se font plus difficilement. Sortir du lit sans risque de tomber ou encore se relever des toilettes, autant d’aspects à prendre en considération après l’âge de 65 ans. C’est pour cette raison que l’aménagement de l’habitat devient primordial. « Cet exercice est encore plus important pour les personnes âgées qui habitent seules. Les enfants doivent penser à conditionner la maison avant de laisser leurs parents seuls », explique le Dr Veenoo Basant Rai, spécialiste de la médecine préventive.

Elle conseille d’opter pour des petits aménagements faciles à mettre en place. « Parfois, il suffit d’enlever du passage tout ce qui peut gêner la marche, notamment des fils, des boîtes de rangements ou même les tapis », fait-elle comprendre. Ensuite, il y a des aménagements un peu plus conséquents qui sont à prévoir au fur et à mesure que les seniors vieillissent. Par exemple, l’installation des barres d’appui dans les endroits stratégiques de la maison pour aider la mobilité.

« Il faut aussi utiliser une canne quand la personne commence à avoir des difficultés à marcher », indique-t-elle. Ensuite, des tapis antidérapants sont à placer dans les pièces d’eau, mais aussi dans la cuisine, notamment devant l’évier. D’ailleurs, le réaménagement de la maison doit aussi inclure la cuisine. Les étagères qui sont placées en hauteur ne doivent pas être utilisées pour éviter les accidents domestiques. Finalement, il faut éclairer la maison afin d’éviter les zones d’ombre qui entraîne souvent des chutes.

Les risques de rechuter

Aussi, les risques de rechuter sont multipliés par 20 après la première chute. Les chutes ont un impact sur la condition physique de la personne qui est tombée et qui devient plus vulnérable, et ce d’autant plus que la chute a entraîné une fracture. Elles ont aussi un impact psychologique avec une perte de confiance, la peur de tomber et parfois un véritable repli sur soi-même.

Garder la forme pour prévenir les chutes

Outre l’aménagement, il est important pour les seniors de veiller à leur alimentation. En effet, selon le Dr Nunraj Dhawal, médecin du sport et orthopédiste, adopter une alimentation saine et équilibrée permet d’empêcher une dénutrition et une fonte musculaire. Ainsi, les repas doivent être riches en calcium, en protéines, en glucides et en vitamines, sans oublier qu’il est recommandé de boire suffisamment d’eau tout au long de la journée.

Pour maintenir une bonne forme physique, il est conseillé d’opter pour une activité également. Le médecin recommande de faire une activité physique afin de prévenir les conséquences des chutes et de prévenir l’ostéoporose, les maladies du système cardiovasculaire, l’obésité, le diabète et certains cancers.

En effet, selon le médecin, « la moindre activité compte et surtout, l’on peut commencer à tout âge ». Il est recommandé de faire au moins 30 minutes d’exercices à intensité moyenne comme la marche, la natation, la randonnée, le vélo, les étirements ou encore monter les escaliers.

Mots clés

Articles Liés

Close