CuisineNutritionSlider

Cuisine : quels sont les féculents à mettre dans son assiette ?

Même en phase de régime, les féculents et les glucides complexes doivent constituer la moitié de nos apports journaliers. Souvent invités à notre table, les pâtes, le riz et les pommes de terre sont les féculents les plus appréciés et les plus consommés. Mais quelles différences y a-t-il entre ces aliments ? Procurent-ils les mêmes bienfaits ? Et pourquoi manger des féculents ?

Les glucides complexes, dont font partie les féculents, sont notre principale source d’énergie tout au long de la journée, et doivent représenter 50 % de notre alimentation. Sur le podium des féculents les plus consommés, on retrouve les pâtes, le riz et les pommes de terre qui, en plus d’être savoureux et peu onéreux, peuvent se cuisiner et s’accommoder de multiples manières.

Plus longs à digérer que les légumes, ils donnent une sensation de satiété qui nous évite de craquer devant la première sucrerie venue, tout en fournissant à notre corps l’énergie dont il a besoin. Contrairement aux idées reçues, les féculents ne font pas grossir s’ils sont préparés correctement. Les nutritionnistes déconseillent d’ailleurs formellement de les supprimer de l’alimentation en phase de régime.

Quelle est la différence entre les pâtes, le riz et les pommes de terre ?

Les féculents se divisent en trois groupes avec les céréales, les légumes secs et les tubercules. Le riz et les pâtes appartiennent à la famille des céréales. Quant à la pomme de terre, elle rejoint le groupe des tubercules.
Tous ont, comme point commun, une forte teneur en amidon, qui constitue la première source de glucides des aliments d’origine végétale.

La pomme de terre est très pauvre en graisse, tout en étant un véritable concentré d’éléments minéraux et une source de vitamines et d’acides aminés essentiels. Le riz, de son côté, est la céréale par excellence la plus consommée dans le monde ! Le riz contient des vitamines du groupe B, et s’il est complet, c’est une source de fibres qui favorisent le transit intestinal.

Les pâtes enfin, quelle que soit leur variété, ont une forte teneur en amidon et en fibres, ce qui en fait un aliment lent à digérer pour de l’énergie durant la journée.

Comment consommer le riz, les pâtes et les pommes de terre ?

S’ils sont accusés de faire grossir, c’est souvent parce que le riz, les pâtes et les pommes de terre sont accompagnés de trop de graisse. Consommés nature, ils sont tous trois en dessous de la barre des 100 calories pour 100 grammes, même si ce chiffre peut rapidement monter suivant la manière de cuisiner.

Alors, oubliez la crème fraîche et le fromage. Pour les pommes de terre, privilégiez la cuisson au four ou à l’eau, plutôt que les frites ou purées pleines de beurre.

Mots clés

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer