NutritionRégimesSlider

Alimentation : 6 astuces pour limiter le grignotage

La reprise est entamée. Place maintenant aux bonnes habitudes. Si maigrir figure parmi les résolutions de cette nouvelle année, de nombreuses personnes n’arrivent pas à tenir le rythme sur le long terme. À qui la faute ? Au grignotage qui devient presque une habitude tout au long de la journée. Voici quelques conseils de la nutritionniste Divya Poorun.

• Des repas structurés

Les trois repas de la journée sont indispensables. À ne surtout pas les rater. Et surtout ces trois pauses doivent être structurées. Que ce soit au petit déjeuner, au déjeuner ou au dîner, les repas doivent comprendre un glucide à index glycémique bas, un apport de protéines animales ou végétales et des fibres, crues ou cuites.

• Manger à sa faim

Certaines personnes, voulant maigrir, coupent les portions dans l’assiette. Une fausse bonne idée, selon la nutritionniste, car la sensation de faim va vite revenir quelques heures après un repas. Ainisi, le risque de grignoter est plus élevé. Il est donc important de manger à sa faim lors du repas. Après un repas consistant et complet, la faim devrait revenir après quatre heures, pas avant. Si après deux heures, la personne a envie de manger, il faut alors revoir le contenu de son assiette.

• Prendre son temps à table

Manger rapidement n’est pas une bonne chose à faire. On est tous pressés, mais avaler son repas risque d’avoir des effets néfastes, car on ne se sent pas rassasié. Il faut donc un délai minimum pour que le cerveau perçoive la sensation de ne plus avoir faim. Ce temps est en moyenne vingt minutes. Il faut donc prendre son temps de mastiquer, et de mieux apprécier les goûts et les saveurs des aliments dans son assiette.

• Comprendre la nutrition émotionnelle

Avoir envie d’un « comfort food » est souvent ce qui nous pousse à grignoter. Cette envie est décrite comme la nutrition émotionnelle appelée « emotional eater » en anglais. Ceci s’explique par le fait d’avoir envie de manger pour se sentir mieux. On n’a donc pas nécessairement faim, mais manger devient un « feel good factor ». Il est alors impératif de se poser les bonnes questions quand cette envie nous prend.

• Choisir les bons snacks

Il est vrai qu’entre le repas de midi et le dîner, le temps est plus long et la faim revient. Cependant, au lieu de manger un snack calorique, il est conseillé de choisir des aliments sains. Ainsi, il est possible de préparer quelques barres de céréales chez soi pour être sûr de mieux contrôler le sucre. Autre solution : manger des fruits ou des biscuits à base de blé complet. Avoir ces aliments sur soi dans son sac peut prévenir la malbouffe et le grignotage. À bannir : les mauvais snacks tels que les gâteaux frits.

• Comprendre son corps

Si vous avez faim assez régulièrement tout au long de la journée malgré les trois repas, c’est peut-être parce que vous dépensez plus de calories. Ainsi, il est indispensable de revoir son alimentation et surtout le nombre de repas. La nutritionniste conseille alors d’opter pour 5 à 6 repas au lieu de 3 uniquement, mais de bien repartager le nombre de calories consommées. Manger en petite quantité à plusieurs reprises pourrait ainsi être une bonne idée pour couper la faim et l’envie de grignoter.

Mots clés

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer