CardiovasculaireMaladiesSlider

Wellkin Hospital : une formation sur les soins spécialisés en réanimation cardio-pulmonaire

À Maurice depuis quelques jours, le Dr Dina Shah, de l’Inde, a assuré la formation de 24 médecins urgentistes au Wellkin Hospital. L’objectif : optimiser la prise en charge des dix premières minutes d’une urgence vitale et, plus particulièrement, à l’arrêt cardiovasculaire et aux détresses circulatoires.

La formation de l’Advanced Cardiac Life Support (ACLS) a ainsi pour but d’apprendre aux médecins urgentistes à mieux faire face à des situations d’extrême urgence. La formation, qui s’étalait sur deux jours, était basée sur des mises en situation, de la manière la plus réaliste possible, et cela adaptées à la pratique quotidienne des participants.

Le Dr Khaalid Mungly, l’un des 24 participants, explique que cette formation a été une expérience enrichissante qui lui a permis d’acquérir de nouveaux réflexes pour le bien des victimes. « En urgence, chaque seconde compte. Et avec la formation, on est appelé à réagir le plus vite possible, mais avec une approche de la médecine d’urgence basée sur une méthode de raisonnement, qui permet de se sortir de toutes les situations possibles, tout en étant le plus pragmatique possible », indique-t-il.

Le programme de formation incluait les principaux algorithmes de la réanimation cardio-vasculaire d’urgence de l’American Heart Association (AHA), la dynamique d’équipe, les soins post-arrêt cardiaque, les soins aigus de l’AVC, la gestion basique et avancée des voies respiratoires, ainsi que la reconnaissance des différents rythmes cardiaques.

Par contre, pour le Dr Dina Shah, cette formation doit pouvoir se faire sur une base régionale, permettant au grand public d’apprendre les bases du Basic Cardiac Life Support et de l’Advanced Cardiac Life Support. « Dans certains pays, les étudiants sont également formés, ainsi que leurs parents. Le but : sauver le plus de personnes possible en situation d’urgence », conclut-elle.

Mots clés

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer