MaladiesMaladies SaisonnièresSlider

Vaccinations antigrippe : tous concernés

Enfants, adultes et personnes âgées doivent se faire vacciner pour se protéger contre les complications liées à la grippe saisonnière. C’est ce que fait comprendre le Dr Vinod Balakrishnan, médecin généraliste à la Fortis Clinique Darné lors de la causerie publique, Doctor’s Chat tenue le lundi 30 avril.

Chaque année à pareille époque, le virus de la grippe touche un grand nombre de personnes et le vaccin préventif reste le meilleur moyen de s’en protéger. En effet, la vaccination est considérée comme la meilleure façon de se protéger de la grippe et de ses complications par les spécialistes. Les vaccinations se font actuellement pendant toute la période pré-hivernale. De plus, la vaccination contre la grippe saisonnière concerne tout le monde, même les personnes âgées et les jeunes adultes en bonne santé.

« Les personnes en bonne santé sont aussi concernées par la vaccination antigrippe qui a lieu actuellement », explique le Dr Vinod Balakrishnan, médecin généraliste. Ce dernier souligne qu’en se faisant vacciner, le nombre de complications liées à la grippe peut être réduit.

D’ailleurs, il est important de se faire vacciner chaque année, car le virus change. « Les virus évoluent constamment. Ceux qui circulent cette année ne sont pas forcément ceux qui circuleront l’an prochain. C’est pourquoi les vaccins doivent être modifiés », explique-t-il tout en indiquant que les virus grippaux responsables des épidémies saisonnières sont de deux types, A (divisés en sous-groupes, principalement H1N1 et H3N2) et B.

L’OMS recommande la vaccination annuelle contre la grippe aux femmes enceintes, aux enfants de six mois à cinq ans, aux plus de 65 ans, aux personnes souffrantes de malades chroniques et aux professionnels de la santé. « Mais, le grand public est concerné pour limiter la propagation des virus », conseille le médecin, car ces virus se transmettent d’une personne à une autre très facilement.

Les précautions à prendre

Des précautions sont à prendre pour limiter le risque de contamination. La priorité pour une personne grippée est d’éviter le contact avec les personnes les plus fragiles (nourrissons, femmes enceintes, personnes de plus de 65 ans, personnes atteintes d’affections chroniques ou d’obésité).

Si vous présentez des symptômes (fièvre supérieure à 38°C, toux, mal de tête, grande fatigue et courbatures), mieux vaut éviter de sortir de chez soi. La fièvre est caractéristique de la grippe, ainsi que la fatigue extrême et les frissons qui sont assez rares dans le cas d’un rhume.

En cas d’éternuements, on pensera d’abord à se couvrir la bouche avec le coude ou avec un tissu ou mouchoir, sans oublier d’aller se laver les mains. « C’est la mesure de précaution la plus efficace pour éviter la propagation du virus », indique le Dr Vinod Balakrishnan.

De manière générale, se laver les mains est aussi recommandé après avoir pris les transports en commun, après être allé aux toilettes, avant de s’occuper d’un bébé ou encore avant de faire la cuisine.

À noter qu’un adulte infecté est contagieux depuis la veille de l’apparition des symptômes, pendant trois à cinq jours. Les enfants peuvent être contagieux plus tôt et le rester jusqu’à dix jours après l’apparition des symptômes. C’est au début de la maladie que la contagion est la plus élevée.

Vos Commentaires

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page
Click to listen highlighted text!