AddictionMaladiesSlider

Tabagisme : chaque cigarette fumée réduit l’espérance de vie par 11 minutes

Le tabagisme est la principale cause évitable de décès et de maladies dans le monde. En Afrique, la prévalence du tabagisme est de 15.8 %. Elle est encore plus élevée à Maurice avec un taux de 19.8 % de fumeurs, selon le Dr Yanish Purmah. Ce dernier revient sur les dangers de la cigarette et explique comment arrêter de fumer définitivement.

« Chaque cigarette fumée réduit l’espérance de vie par 11 minutes et 20 cigarettes par jour, c’est trois ans de moins dans une vie ». D’emblée, le Dr Yanish Purmah fait ressortir les méfaits de la cigarette. « Plusieurs études mettent en avant les complications de santé liées au tabagisme. Il affecte plusieurs organes du corps », explique le Dr Yanish Purmah, spécialiste en cardiologie au Canada.

Dr Yanish Purmah
Dr Yanish Purmah.

Ce dernier souligne l’impact direct de la cigarette sur le cœur. « Les fumeurs ont un risque plus élevé de crise cardiaque, d’AVC et de maladie vasculaire périphérique », fait-il ressortir, tout en ajoutant que le risque de développer un cancer du poumon est plus conséquent. Outre le cancer, plusieurs autres complications sont attribuées au tabagisme sur le poumon, dont la maladie pulmonaire obstructive chronique. De plus, le risque de développer un cancer ne se limite pas aux poumons, mais aussi à la gorge et à l’estomac.

« À Maurice, presque 1 000 personnes meurent d’un cancer chaque année et selon les estimations, 20 % de ces décès sont étroitement liés au tabagisme. Globalement, il est estimé qu’un fumeur sur deux meurt d’une maladie liée à son tabagisme », indique le médecin. Outre les effets néfastes sur la santé, le Dr Yanish Purmah parle également d’une dépense en plus que doivent faire les fumeurs. « Si un paquet de cigarettes coûte Rs 235 et qu’une personne fume 20 cigarettes par jour, le compte est de Rs 86 000 par année. Une dépense uniquement consacrée à la cigarette », s’alarme-t-il.

Arrêter de fumer

Arrêt du tabac peut avoir de nombreux bienfaits sur la santé. Après une année sans tabac, le risque de maladies cardiovasculaires diminue de moitié et après 15 ans, le risque devient similaire à une personne qui n’a jamais fumé selon le médecin. Autre point abordé par le Dr Yanish Purmah est la perception qu’on est trop vieux pour arrêter de fumer. Une personne qui arrête de fumer à 30 ans ajoute 10 ans de plus dans sa vie et une personne âgée de 60 ans augmente son espérance de vie par trois ans dès qu’elle arrête de fumer », précise-t-il.

Comment arrêter de fumer ? « L’arrêt de la cigarette est dur », confie le médecin et souvent, il nécessite plusieurs tentatives pour vraiment y arriver. Ce dernier conseille de se tourner vers les programmes mis en place à Maurice pour l’arrêt du tabac. « Il y a aussi une thérapie médicamenteuse qui consiste à prendre des comprimés avec de petites doses de nicotine. Cette nicotine replacement therapy peut inclure le chewing-gum, patches à coller sur la peau, vaporisateur nasal ou des pilules ».

Cependant, malgré les traitements et les supports existants, le plus important selon le Dr Yanish Purmah est la volonté d’arrêter. « C’est uniquement l’effort fourni et le désir d’arrêter qui vont déterminer le succès de l’arrêt définitif du tabac », conclut-il, tout en précisant qu’il est important de se faire encadrer pour rester motivé et ainsi mieux atteindre son objectif.

Sensibiliser via Facebook

Le Dr Yanish Purmah s’intéresse surtout à la santé de ses compatriotes. C’est pour cette raison qu’il a créé une page Facebook : yanish.mu : Dr Yanish Purmah Health Page où il post régulièrement des vidéos. Parmi les sujets abordés, on retrouve notamment les effets néfastes de la cigarette, ceux de l’alcool sur l’organisme, les complications cardiovasculaires ou encore le VIH. Son but : aider les Mauriciens à prendre conscience de l’importance de jouir d’une bonne santé.

Le Dr Yanish Purmah en deux mots

Né à Maurice, le Dr Yanish Purmah est basé au Canada. Il a commencé ses études secondaires au collège Royal de Curepipe avant de terminer sa scolarité en Angleterre où il a été par la suite gradué à l’University of Birmingham en Angleterre. Il a ensuite fait sa formation en tant que jeune médecin à Londres avant de se spécialiser dans la cardiologie dans plusieurs centres de cardiologie à Birmingham et Wales. Il entame actuellement un « Fellowship in Advanced Cardiac Imaging » au Canada. Le Dr Yanish Purmah s’intéresse aux recherches médicales et à l’économie de la santé.

Vos Commentaires

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page