MaladiesSIDASlider

Prévention VIH (#8mars) : « Mon corps, mes choix »

PILS lance une nouvelle campagne en ce lundi 8 mars, à l’occasion de la Journée mondiale de la femme. Le but : promouvoir l’accès à la PrEP pour les femmes.

Ci-dessous l’article posté par PILS sur son siteweb :

La PrEP (prophylaxie pré-exposition) est un traitement préventif recommandé par l’OMS pour toutes les personnes à haut risque d’infection. Pourtant, peu de femmes ont accès à la PrEP. Pour mieux comprendre l’intérêt et les barrières d’accès chez les femmes, PILS a lancé, en février 2021, une enquête dans le cadre d’un projet multipays soutenu par l’Initiative.  

Un projet de recherche pour comprendre et lever les barrières d’accès à la PrEP pour les femmes 

Dans le cadre du projet multipays PrEP femmes, PILS se mobilise depuis le 15 février pour accueillir des femmes issues des populations les plus vulnérables au VIH. L’objectif est d’évaluer leur intérêt pour la PrEP et d’identifier les barrières d’accès à ce traitement préventif du VIH à travers une étude qualitative et quantitative.

Cette enquête n’est en réalité que l’aboutissement de la première phase du projet. Dans un second temps, les données recueillies permettront de mieux défendre auprès des pouvoirs publics l’accès à la PrEP pour les femmes à haut risque d’infection par le VIH. Enfin, la troisième phase du projet vise à mettre en place tous les services nécessaires pour permettre à ces femmes d’accéder effectivement à la PrEP. Cela inclut la délivrance du traitement au sein de notre association.

Inégalités de genre, marginalisation : les femmes à haut risque d’infection par le VIH cumulent les vulnérabilités 

En raison de facteurs biologiques, mais surtout à cause des inégalités de genre persistantes, les femmes sont vulnérables face au VIH. Ainsi, depuis 2014, nous voyons une hausse de nouvelles contaminations chez les femmes. En 2020, 118 nouvelles infections étaient enregistrées chez les femmes.

Chez les femmes transgenres, travailleuses du sexe ou utilisatrices de drogues injectables, les vulnérabilités s’accumulent. En effet, souvent stigmatisées et discriminées, elles sont confrontées à des difficultés spécifiques d’accès aux services de dépistage, de prévention et de soins. A Maurice, Kendra, usagère des services de PILS, témoigne de son expérience douloureuse avec les centres de santé : « Je me suis toujours sentie rejetée et mise à l’écart par ce système. J’avais honte de demander des informations»

La PrEP, un outil de prévention efficace pour permettre aux femmes de prendre le contrôle de leur santé

Pour toutes les femmes exposées à un risque élevé d’infection par le VIH, la PrEP peut être une stratégie de prévention efficace et adaptée, comme le montre une étude conduite aux abords du lac Victoria, en Afrique de l’Est. La PrEP a évité les trois quarts des infections au VIH dans les populations les plus à risque, avec une réduction record de 76% des nouveaux cas chez les femmes.

Au-delà de ses bénéfices incontestables pour la santé publique, les premières concernées confirment l’intérêt de la PrEP à un niveau plus personnel. Sophie, spa thérapeute, prend la PrEP et elle bénéficie d’un suivi par les médecins de la AIDS Unit et d’un accompagnement personnalisé par des pairs-es. Elle qui affirme avoir « toujours eu horreur des préservatifs » a rapidement été convaincue que « la PrEP était la meilleure solution pour [elle] contre le VIH ». Elle la prend depuis deux ans déjà et note les avantages de cet outil de prévention : « Grâce à la PrEP, j’ai une meilleure sexualité et je me sens plus épanouie. Me savoir et me sentir protégée me procure un sentiment de bien-être. »

Les femmes les plus exposées aux risques d’infection par le VIH veulent pouvoir choisir leur prévention !

La PrEP(Prophylaxie Préexposition), est un médicament que l’on prend avant l’exposition au VIH. La PreP se prend soit en continu soit les deux jours suivant les rapports sexuels. Ce traitement est disponible gratuitement à Maurice dans les National Day Care Centre for Immuno-suppressed qui se trouvent dans les cinq hôpitaux régionaux.

Pour élargir l’accès à la PrEP pour les femmes, mobilisez-vous à nos côtés : téléchargez et partagez les visuels de la campagne « Prévention VIH : #MonCorpsMesChoix » !

Vos Commentaires

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page