Bledina Grossesse
MaladiesMaladies préventivesSlider

Journée mondiale de la Santé : vieillir en bonne santé

Pour profiter pleinement de sa retraite, il y va d’être en bonne santé. Dans le cadre de la Journée mondiale de la santé, le samedi 7 avril, on fait le point avec le Dr Veenoo Basant Rai, spécialiste en médecine préventive sur les six aspects à prendre en considération pour mieux vieillir.

L’alimentation

Il n’est jamais trop tard pour revoir son alimentation. « Il y a trois choses à revoir au plus vite, surtout pour les seniors. Le gras, le sucre et le sel sont à éviter pour une meilleure santé », explique le médecin. Selon elle, il faut aussi pouvoir diminuer la viande dans son menu et y inclure plus de fruits et de légumes. « Il faut savoir que tout ce qui est en excès nuit au corps et provoque des complications de santé », ajoute-t-elle.

La gestion du stress

« Libérez-vous de toutes tensions inutiles », suggère le Dr Veenoo Basant Rai car le stress est l’une des raisons des nombreuses complications de santé chez les personnes âgées. Les causes du diabète, des problèmes cardiovasculaires et la dépression sont toutes liés au stress. Selon elle, il faut donc pouvoir travailler sur soi et apprendre à gérer le stress.

Les activités physiques

Restez en mouvement. C’est l’appel que fait le médecin. Avec le temps, les muscles et le système d’articulations lâchent s’ils ne sont pas continuellement sollicités. C’est pour cette raison qu’une activité physique doit faire partie de la vie d’une personne au quotidien. « Cela peut être une petite marche de dix minutes tous les jours. C’est à la fois bon pour le corps et le mental », fait-elle comprendre. La natation est aussi conseillée. Par contre, il faut éviter les mouvements brusques et les activités trop intenses.

La stimulation mentale

Après la retraite, les seniors sont de moins en moins actifs. C’est donc important de trouver des jeux pour stimuler le mental explique le médecin. « La retraite entraîne un changement drastique dans la vie. La capacité de résonner et de penser risque de se détériorer si on ne stimule pas continuellement le cerveau », fait comprendre le Dr Veenoo Basant Rai qui conseille de jouer à des jeux comme le sudoku et les mots croisés. Elle conseille aussi de faire de la lecture, car l’inactivité cérébrale peut entraîner la démence, l’Alzheimer et la dépression, entre autres.

Le support social

Communiquez. C’est le conseil du médecin qui estime que vivre en société permet de s’accrocher à la vie. Pour elle, les multiples associations de troisième âge sont d’une grande aide puisqu’elles incitent les personnes âgées à sortir de chez eux et éviter ainsi l’isolement. Les centres récréatifs et l’université de troisième âge sont les loisirs auxquels les seniors peuvent facilement se tourner pour s’occuper.

La spiritualité

D’après diverses études, la spiritualité apaiserait le rapport des personnes âgées au temps et à la mort. C’est ce que fait comprendre le médecin. « C’est une très bonne chose puisque la spiritualité permet de remettre en perspective son existence car souvent, c’est après la retraite que vienne les questionnements sur la vie », conclut-elle.

Mots clés

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer