CancerMaladiesSlider

Cancer: pourquoi la mammographie est si importante

Une des étapes importantes pour détecter une anomalie dans le sein reste la mammographie. Cette radiographie des seins permet en effet de détecter d’éventuelles anomalies, parfois signes de cancer du sein.
« Cet examen radiographique est important dans le dépistage du cancer, il permet de savoir s’il y a un début de cancer avant même qu’il ne soit palpable », explique le radiologue Hassenjee Joomaye.

En effet, cette radiographie va aider à obtenir des images des tissus intérieurs du sein à l’aide de rayons X. Plusieurs clichés sont pris sous différents angles pour avoir de meilleurs résultats et permettre ainsi au radiologue de mieux voir s’il y a une anomalie.

Dans la pratique, l’examen consiste à comprimer les deux seinsà tour de rôle, puis à les exposer à une dose très faible de rayons X. Cependant, la compression des seins entre les deux plaques de la machine peut engendrer une douleur.

« Mais, souvent, c’est l’anxiété et l’appréhension qui bloquent les patientes », ajoute le médecin tout en ajoutant qu’après la mammographie, « si on voit qu’il y a un élément suspect, on enchaîne avec une biopsie ».
Mais avant cela, il y a l’analyse des clichés et un examen en clinique. La patiente est examinée et plusieurs éléments sont pris en considération, dont l’aspect de sa peau et de ses mamelons pour voir s’il n’y a pas de ganglions anormaux. C’est, toutefois, la mammographie qui va préciser ces recherches et faire savoir s’il y a un cancer ou pas.

« Parfois, on fait la mammographie quand la personne a une grosseur dans le sein. On essaie de voir si c’est un kyste, donc bénin et pas dangereux, ou s’il s’agit d’un module solide, signe d’un cancer », fait comprendre notre interlocuteur.

Avec un kyste présent dans le sein, la mammographie est souvent suivie d’une échographie pour une meilleure analyse. « Ce test permet de mettre en évidence le cancer à un stade précoce. Ce qui fait que la patiente peut être prise en charge assez rapidement et être traitée avant l’apparition des symptômes », indique le Dr Hassenjee Joomaye.

À Maurice, il est conseillé aux femmes de faire cette mammographie de dépistage dès l’âge de 40 ans. « Avant cela, ce n’est pas conseillé, car le sein de la femme est trop dense et il se peut que les signes du cancer ne soient pas détectés », ajoute-t-il.

Mais, au-delà de 40 ans, il est possible de faire ce test chaque deux ans. « Il ne faut pas attendre d’avoir un ganglion dans le sein pour aller vers un médecin. Par mesure de prévention, il faut faire cette mammographie », insiste le médecin et souligner que celles qui ont des antécédents familiaux doivent le faire chaque année.

Bon à savoir

  • Il est préférable de réaliser une mammographie pendant la première partie du cycle menstruel, c’est-à-dire, entre le 8e et le 12e jour après le début des règles. Les seins seront alors moins douloureux.
  • Il n’y a pas de préparation à faire avant une mammographie. Il est juste recommandé de ne pas mettre des bijoux et ne pas appliquer des produits cosmétiques. Aussi, pour rendre l’examen plus facile, il est mieux de porter un haut et un pantalon ou une jupe. Pour le test, ce n’est que le haut qui sera enlevé.
Mots clés

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer