MaladiesSliderTemoignages

Journée internationale de l’infirmière : plus qu’un métier, une passion

La journée internationale de l’infirmière est célébrée chaque année le 12 mai. Une date choisie pour rendre hommage à Florence Nightingale, une infirmière britannique née le 12 mai 1820 à Florence.

Elle est la pionnière des soins infirmiers modernes. Cette date se veut être une occasion pour réaffirmer l’importance du rôle que joue un infirmier au sein d’une équipe soignante.

Ce métier, marqué souvent par des conditions de travail difficile, est avant tout un choix de carrière vers lequel on s’oriente par passion. Tel est le cas pour Mary Joyce Succaram, infirmière à Fortis Clinique Darné et qui vient de remporter le Nursing Excellence Award. Une récompense qui vient affirmer tout l’engagement d’un infirmier envers son travail.

Mary Joyce Succaram.

« Les atouts d’une infirmière reposent sur ses qualités d’altruisme et de compassion. La santé du patient compte plus que tout », raconte-t-elle tout en précisant qu’il y a un travail personnel à faire sur soi pour se préparer à ce métier. « Il n’y a pas que de bonnes nouvelles dans ce travail. Nous devons faire face à des cas difficiles et voir la douleur et la souffrance de nos patients. Le moral doit être solide. C’est une condition psychologique à travailler tout le temps », ajoute-t-elle.

Avec ses 29 ans de service comme infirmière, Mary Joyce Succaram est sage-femme depuis une quinzaine d’années et a rejoint l’équipe de Fortis Clinique Darné depuis trois ans. Cette maman de deux filles fait comprendre que c’est l’amour du métier qui aide à donner le meilleur de soi-même au travail. « On doit faire abstraction de tous ses soucis et penser au bien-être de son patient avant tout. C’est avec le sourire qu’on doit pouvoir l’accompagner tout au long de son séjour à l’hôpital », indique-t-elle.

L’approche est très importante selon elle, car le soutien psychologique qu’on offre aux patients contribue également à sa rémission. « Une personne ayant un bon moral pourra mieux surmonter son problème. C’est à nous, les infirmiers, d’assurer cet état de bien-être chez nos patients », affirme-t-elle.

Être infirmière aujourd’hui est un défi. « Il y a une formation continue qui est une nécessité. Avec les avancées de la technologie, il y a constamment des innovations. On doit pouvoir s’informer et s’éduquer pour proposer un meilleur service à nos patients », indique-t-elle. Elle précise que les patients, eux aussi, sont bien informés sur les soins, cela grâce à Internet.

Mots clés

Articles Liés

Close