Anou aprann viv avek diabet
Actu SantéHygiène de vieSliderSommeil

Pourquoi est-on tout le temps fatigué (même quand on dort)?

Le manque de sommeil n’est pas toujours la seule explication à la fatigue que l’on peut ressentir au quotidien…
Sans surprise, le manque de sommeil n’aide pas. Mais on peut être épuisé même en dormant comme un bébé.

Au-delà de pathologies spécifiques comme le syndrome de fatigue chronique ou l’apnée du sommeil, des causes insoupçonnées liées à nos (mauvaises) habitudes quotidiennes peuvent expliquer que l’on puisse se sentir si fatigué.

« On peut dormir peu et être en forme, être un peu somnolent en début d’après-midi. C’est différent de la fatigue, qui est liée à un sentiment de manque d’énergie », distingue le psychiatre et neurophysiologiste spécialiste des pathologies du sommeil et des troubles de l’attention. Alors, quels sont les mauvais réflexes qui nous privent d’énergie et comment y remédier ?

Zapper la séance de sport

Quand la journée a été chargée et qu’on se sent las, on n’a qu’une envie : rentrer à la maison. Et s’il est une chose que l’on a tendance à zapper de son programme, c’est bien aller à la salle de sport. Personne ne vous jettera la pierre devant ce réflexe naturel de procrastination sportive (encore moins celle qui a écrit cet article et qui paie un abonnement de sport pour rien en plus de parler d’elle à la troisième personne…).

Une étude démontre que les personnes sédentaires en bonne santé qui commençaient une activité physique modérée trois fois par semaine durant au moins vingt minutes déclaraient se sentir moins fatiguées et plus énergiques après six semaines.

Ne pas boire suffisamment d’eau

Si niveau hydratation, vous avez tendance à vous comporter comme un chameau en plein désert en ne buvant quasiment pas, votre corps accusera le coup. Un défaut d’hydratation « entraîne une réduction du volume sanguin : le sang est plus épais », explique le nutritionniste. En conséquence, le cœur fournit plus d’efforts pour pomper le sang, « réduisant ainsi la vitesse à laquelle oxygène et nutriments sont transportés vers les muscles et les organes ».

Et ce n’est pas tout. « Cela a aussi un impact délétère sur le foie, qui est l’organe d’élimination, poursuit-il. Si l’on ne boit pas assez d’eau, les toxines restent stockées dans le foie et l’engorgent. L’organe a alors besoin de beaucoup plus d’énergie pour éliminer ces toxines, ce qui génère une fatigue pour l’organisme ». On veille donc à boire régulièrement un verre d’eau tout au long de la journée, pour arriver à sa ration quotidienne de 1,5 à 2 litres.

Avoir une carence en fer

Pourquoi manquer de fer génère-t-il de la fatigue ? « Dans le sang, le fer permet de fixer l’oxygène sur les globules rouges et de l’acheminer aux muscles et aux cellules », explique le médecin. Pour éviter toute carence, on fait donc le plein de fer dans son assiette. Outre le fait de manger de la viande rouge, on peut booster ses apports en fer en consommant de la volaille, des fruits de mer ou des œufs, ou assaisonner ses plats avec du cumin, une épice riche en fer.

Mais si on n’est pas du genre carnivore, « on peut se tourner vers les végétaux comme les lentilles, riches en fer, conseille le nutritionniste. Mais le fer contenu dans les végétaux est moins biodisponible que celui contenu dans les produits carnés. Pour améliorer l’absorption du fer qu’ils contiennent, il faut donc les associer à des aliments riches en vitamine C, en mangeant des poivrons ou du chou, ou bien en prenant un kiwi ou un agrume pour le dessert ».

Mots clés

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Close