Hygiène de vieMieux vivreSlider

Comment fuir les écrans la nuit ?

De plus en plus envahissants, les écrans nuisent à l’endormissement et à la qualité du sommeil. Pour en venir à bout et apprendre à décrocher de sa tablette ou smartphone, le Dr Philippe Maslo, médecin généraliste, met en avant les différentes astuces pour retrouver plus facilement le sommeil. Il est l’auteur du livre « Dormir enfin sans médicaments ».

Surfer sur le Net, jouer ou regarder ses mails sont devenues des activités nocturnes banales pour 25 % des personnes exposées à une lumière bleue nuisant à l’endormissement et la qualité du sommeil. Selon une enquête de l’INVS (Institut National du Sommeil et de la Vigilance), 79 % répondent même à des messages en cas de réveil. Pour commencer, le médecin généraliste conseille vivement de lâcher son portable et ne surtout pas l’amener dans la chambre à coucher. « La première règle d’or consiste à abandonner son portable dans une autre pièce et ne pas céder à la tentation de le laisser à charger sur la table de nuit. Pour réussir à remplacer son doudou technologique et ses alléchantes sollicitations, d’autres ‘activités plaisir’ favorisant le sommeil sont possibles », estime-t-il.

Parmi ces activités plaisir, on retrouve l’activité sexuelle. Rien de tel que le contact charnel pour mixer plaisir et apaisement selon lui. À défaut de partenaire, le Dr Maslo invite tous les noctambules à plébisciter les massages, surtout des pieds en insistant sur des points d’énergie connus comme centres du sommeil dans la médecine chinoise. Après avoir enduit le pied d’huile de soin, « il s’agit de dessiner de petits cercles concentriques avec votre pouce sur l’extrémité du gros orteil, le centre du coussinet sous le gros orteil et le point qui se trouve dans le creux de la voûte plantaire, au centre ».

Visualiser un paysage agréable

L’exercice de la visualisation fonctionne si on choisit un lieu propre qui procure à la fois paix et plaisir. « Fermez les yeux et respirez profondément et calmement pendant quelques minutes. Puis, imaginez que vous vous promenez au bord de la mer, dans la campagne, sur les pentes d’une montagne enneigée, en pleine forêt. Prenez le temps de bien percevoir toutes vos sensations corporelles : le contact du sol sous vos pieds, la douceur de l’air sur votre peau, les parfums dans l’air… Puis, vous vous asseyez quelques instants (sur le sable, une souche d’arbre, un rocher…) pour savourer la douceur du lieu ».

Ensuite, se plonger dans un bon livre est une excellente occupation nocturne. En plus de s’évader et de se détendre, l’activité vous amènera tranquillement vers le sommeil. Finalement, la respiration joue un rôle crucial le soir pour retrouver le sommeil. Prendre le temps de respirer n’est pas du luxe. C’est le bon, moment surtout en cas d’insomnie et de pensées parasites. « Sur le dos, inspirez calmement par le nez, sans compter, en concentrant votre attention sur l’air qui entre et sort de vos narines. Imaginez que vous êtes un minuscule personnage, assis sur le bord d’une narine, qui se retrouve dans le vent violent de votre flux respiratoire. L’air est frais, mais pas froid, comme un vent de printemps. Puis expirez par la bouche en vous concentrant encore sur l’air qui effleure vos lèvres. Continuez jusqu’à ce que le sommeil vous gagne à nouveau », explique Philippe Maslo.

Mots clés

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer