Grossesse/Bébé

Conception : choisir le moment idéal pour faire un bébé

La grossesse est une période magique pour de nombreux couples. Certains attendent cet instant avec impatience. Mais comment choisir le moment idéal ? Dr Shilpa Sinha, de la clinique Appollo Bramwell, nous répond.

Une grossesse peut d’abord être planifiée par le couple. « Il est très important que les deux partenaires prennent le temps de discuter de tous les aspects avant de concevoir », fait ressortir Dr Shilpa Sinha. Certaines femmes, surtout celles dans la vingtaine, ne sont souvent pas prêtes d’assumer la responsabilité d’un enfant. « Elles pensent aux changements qu’un bébé va apporter dans leur couple et leur vie. De plus, elles sont nombreuses à se concentrer sur leur carrière, sont en quête d’une stabilité financière et cultivent d’autres ambitions personnelles. »

Pourtant, la vingtaine est le moment idéal pour concevoir et porter un enfant, souligne le médecin. « L’âge idéal se situe entre 20 et 25 ans. La fertilité chez la femme diminue à partir de 30 ans. Il est recommandé à la femme de concevoir entre 20 et 35 ans. C’est la phase où les ovules sont frais ainsi que le système reproductif. Il est moins probable que le système développe des maladies chroniques qui peuvent mettre en danger la vie du bébé. La probabilité que les femmes de cette tranche d’âge, subissent une fausse couche, une grossesse extra-utérine, la mortinatalité ou encore l’infertilité, est très faible », dit-elle.

Risque de handicap

Le risque qu’un enfant vient au monde avec un handicap, augmente avec l’âge de la mère. Selon Dr Shilpa Sinha, environ 1 400 bébés dont la maman a la vingtaine, sont trisomiques. Chez celles qui ont 40 ans et plus, un bébé sur 39 nait avec la trisomie 21. Tomber enceinte n’est toutefois pas chose facile! Il suffit de connaitre sa période de fertilité. Cependant, le cycle menstruel est différent chez chaque femme.

L’ovulation est donc le moment idéal. « Le cycle menstruel commence dès le premier jour des règles et se termine un jour avant le début des prochaines règles. L’ovulation a ainsi lieu environ deux semaines avant les prochaines règles. Donc, si votre cycle est de 28 jours, vous pouvez ovuler vers le 14e jour. Vous serez ainsi fertile les 12e, 13e et 14e jours », explique Dr Sinha.

Si votre cycle est de 35 jours, l’ovulation peut avoir lieu le 21e jour et vous serez fertile aux 19e, 20e et 21e jours. Celles dont le cycle est plus court, voire 21 jours, l’ovulation est prévue pour le 7e jour et elles sont fertiles les 5e, 6e et 7e jours. Techniquement, la conception est possible pendant les cinq jours précédant l’ovulation. Ces jours sont appelés la période de fertilité et reflètent la durée de vie d’un spermatozoïde (entre deux et cinq jours) et celle d’un ovule (24 heures).

« Si une femme a des rapports sexuels six jours ou plus avant qu’elle n’ovule, la probabilité qu’elle tombe enceinte est quasiment zéro », indique-t-elle. Si c’est cinq jours avant son ovulation, la probabilité de concevoir passe à 10%. « Cette probabilité augmente graduellement jusqu’à deux jours avant et incluant le jour de l’ovulation. A la fin de la période de fertilité, cette possibilité diminue rapidement. 12 à 24 heures après l’ovulation, la femme ne peut tomber enceinte dans ce cycle », explique Dr Sinha.

Elle recommande à celles qui ne connaissent pas leur période de fertilité ou la date de l’ovulation, de faire l’amour tous les deux ou trois jours afin d’accroître leurs chances de tomber enceinte. Pour celles qui n’y parviennent pas après un an d’essai sans protection, Dr Shilpa Sinha leur conseille de consulter un spécialiste en matière de fertilité.

« La grossesse est une transition importante dans la vie d’un couple. La maman subit des changements émotionnels dus aux hormones. Certains couples le vivent normalement, d’autres doivent faire des concessions. La venue d’un enfant renforce le lien entre la maman et le papa. Un bébé apporte de la joie et de nouveaux défis », conclut Dr Shilpa Sinha.

Les choses à éviter pendant la grossesse

Les radiographies : Elles peuvent causer des malformations au foetus. Il faut donc informer son médecin. Si la radiographie est nécessaire, elle sera effectuée avec le maximum de précautions.

S’exposer au soleil sans protection : Il faut toujours se protéger le visage sinon un masque de grossesse peut se développer. Il ne disparaitra qu’à la ménopause!

Certains aliments : Mangez de la viande très cuite. Evitez de consommer certains aliments crus comme le poisson fumé, le lait cru et le fromage au lait cru et les charcuteries… Certains aliments peuvent transmettre des maladies telles la toxoplasmose et la listériose chez la femme enceinte. Ne consommez pas d’alcool et boire le café avec modération. L’automédication, les voyages au cours du dernier mois de grossesse, certains sports, certains gestes de beauté tels l’épilation à la cire trop chaude, certaines huiles essentielles, son parfum, se colorer les cheveux (opter pour des colorations douces, sans ammoniaque) sont entre autres les quelques gestes à éviter.

Bon à savoir Selon Statistics Mauritius, le nombre de naissance enregistré en 2016 est de 13 082. Il y a eu donc 344 bébés de plus qu’en 2015. Mais cela n’est pas suffisant face au problème d’une population vieillissante à Maurice. Le gouvernement, le ministère de la Santé et d’autres organisations encouragent les couples qui ont les moyens, d’avoir plus d’enfants.
Vos Commentaires

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page