Bien-ÊtreSliderYoga

Yoga à la maison : 10 bienfaits sur le corps et l’esprit

De l’Orient à l’Occident, le yoga n’a jamais été aussi tendance. Cependant, au-delà d’un simple « craze », plusieurs bienfaits sont vantés par les gourous du yoga. Les asanas (postures) peuvent cibler les maux physiques et psychiques. Cette semaine, la prof de yoga, Mohini Purbhoo nous donne 10 raisons de pratiquer le yoga à la maison pendant le confinement. Suivez le guide…

Mohini Purbhoo.
Mohini Purbhoo.

1. Maintenir une bonne santé

« Pour bien démarrer la journée et pour avoir un exercice complet du corps, il y a la salutation au soleil », explique Mohini Purbhoo, prof de yoga. Il s’agit d’une composition de 12 différentes postures qui se répètent plusieurs fois. « Le Surya nasmaskar se pratique idéalement le matin, en direction du soleil. Telle une activité physique, la pratique de ces postures aide à maintenir une bonne santé physique. »

2. Faciliter la digestion

La posture du diamant pour une bonne digestion. C’est ce que propose Mohini Purbhoo. Il s’agit de la posture Vajrasana qui se pratique assis avec les gros orteils qui se croisent sous les fesses. « S’asseoir sur vos jambes réduit le flux sanguin dans les jambes et l’augmente dans la zone digestive, augmentant ainsi l’efficacité du système digestif. Ce posture aide à soulager les troubles de l’estomac (l’indigestion, brulure d’estomac, trouble gastrique, entre autres », indique-t-elle. Pour faciliter la digestion, elle conseille de se mettre dans cette position pendant une dizaine de minutes après avoir mangé pour une digestion plus rapide ».

3. En finir avec la constipation

Avec le confinement et le manque d’activités physiques, nombreux sont ceux qui souffrent de constipation. Pour en finir avec ce problème, la prof de yoga propose d’opter pour la pose du cobra torsadée. « D’abord, il faut commencer par la pose du cobra (Bhujangasana) pour ensuite faire le Triyak bhujangasana qui est la pose du cobra torsadée. Cette posture est idéale pour les intestins paresseux. En faisant cette pose, les intestins sont contractés, ce qui lutte contre la constipation et élimine également le ballonnement », fait ressortir Mohini Purbhoo. Cependant, il faut terminer avec une contre-pose pour éviter des blessures et ici, c’est la posture du chien tête en bas qui est recommandée.

4. Lutter contre le stress et l’anxiété

Avec les multiples tâches à faire à la maison, c’est souvent le surmenage. Pour se déstresser, il y a la technique de Brahmari pranayama qui est la technique du bourdon-exercice respiratoire. « Cette posture se fait assis, en inspirant profondément par le nez. Ensuite, il faut se boucher les oreilles en appuyant sur les pavillons des oreilles avec chaque index, les coudes levés. En expirant, il faut émettre un son qui ressemble au bourdonnement d’une abeille », explique-t-elle. Cet exercice permet de réduire le stress, l’anxiété, l’agitation ou encore le sentiment de frustration et de colère, tout en améliorant le sommeil, la concentration et la mémoire.

5. Pour une relaxation profonde

« Il est important de faire des pauses pour recharger sa batterie », fait comprendre Mohini Purbhoo. Elle propose ainsi d’opter pour le Shavasana, connu comme la posture du cadavre. Il s’agit d’une posture très simple qui consiste à s’étendre au sol, allonger sur le dos, les bras et les pieds légèrement tournés vers l’extérieur. « Dans cette posture du yoga, il faut laisser le corps lentement s’alourdir et, étape par étape relaxer chaque partie du corps pour se détendre complètement, de la tête aux pieds », indique-t-elle. Cette posture est excellente, selon elle, pour faire le vide mental, pour méditer tout en respirant lentement et profondément. « L’énergique psychique, le yin et le yang est rééquilibré à travers cette posture. »

6. Booster son énergie

Il s’agit d’une posture qui s’enchaîne tout juste après celle du cadavre. Le Balasana, aussi appelé la pose de l’enfant aide à terminer la relaxation, car il aide à soulager la tension au niveau des épaules, du cou et du dos. Cette posture est à faire après une journée de travail et les enfants aussi peuvent s’y mettre pour se débarrasser des tensions et pour booster son énergie.

7. Pour un détox naturel

« Tout comme nous prenons soin de notre corps ‘extérieur’ tous les matins dans la salle de bain, les Kriyas sont une hygiène quotidienne permettant de nettoyer les organes, de faire circuler l’énergie. Il s’agit d’une douche intérieure que les yogis pratiquent régulièrement », indique-t-elle. Il y a au total six Kriyas (neti, dhauti, basti, nauli, kapalabhati et trataka). Chaque étape nettoie une partie du corps (nez, estomac, l’instestin yeux, entre autres). « Attention, à ne pas essayer ces techniques par soi-même. Il est important d’apprendre les Kriyas auprès d’un professeur de yoga expérimenté », précise Mohini Purbhoo.

8. Se revigorer sur sa chaise de bureau

Le télétravail oblige, nous passons de longues heures assis devant l’ordinateur. Pour se revigorer, la prof de yoga explique les nombreux bienfaits du « office yoga ». « Il s’agit de sept mouvements qui se font sur sa chaise de bureau et qui aident à revigorer l’esprit, le corps et le cœur », ajoute-t-elle. En effet, cette petite séance permet de prendre du recul par rapport à la pression générée par le travail et de rependre les activités avec davantage de sérénité. « Le yoga au bureau permet d’être plus performant, car il développe l’harmonie et une vibration positive au sein du travail. Ainsi, on est plus enthousiaste et motivé. »

9. Pour rajeunir

Le « face yoga » ou yoga du visage est un soin antivieillissement selon Mohini Purbhoo. Plusieurs exercices existent pour éliminer les rides naissantes et pour tonifier la peau tout en stimulant les muscles faciaux. « Inspirez par la bouche, gonflez les joues et retenez l’air pendant 20 ou 30 secondes ou plus selon votre capacité. Expirez lentement en dégonflant les joues graduellement. Cet exercice est à faire trois à cinq fois par jour », conseille-t-elle.

10. Défatiguer les yeux

Les yeux sont rivés sur les écrans depuis le début du confinement. Tantôt sur l’ordinateur, tantôt sur son smartphone, difficile de ne pas souffrir d’une fatigue oculaire. Pour se défatiguer les yeux, Mohini Purbhoo propose le « Palming ». Il s’agit d’une technique du yoga qui vise à placer les paumes des deux mains sur les yeux. « L’obscurité et la chaleur des mains permettent aux yeux de se ressourcer », fait-elle comprendre. Ainsi, les mains chauffées vont accélérer la circulation du sang vers les yeux, ce qui améliore la vue et réduit l’apparition des cernes.

Mots clés

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer