Bien-ÊtreMédecines traditionnellesSlider

La médecine traditionnelle chinoise peut traiter jusqu’à 43 maladies

Utilisée pour traiter les problèmes d’allergies, de dermatologie, de diabète, d’hypertension, de grippes ou encore de cancers, la médecine traditionnelle chinoise s’impose de plus en plus. À Maurice, le China-Mauritius Traditional Chinese Medicine Center marque bientôt sa première année d’existence et un magazine- souvenir a été lancé la semaine dernière par le directeur, le Dr Patrick Chui Wan Cheong.

Dr Patrick Chui Wan Cheong
Dr Patrick Chui Wan Cheong

« La recherche ne s’arrête pas en Chine. Avec la médecine occidentale, la médecine traditionnelle chinoise est sollicitée pour traiter jusqu’à 43 maladies », explique le Dr Patrick Chui Wan Cheong, directeur de la City Clinic et le China-Mauritius Traditional Chinese Medecine Center. Pour lui, la mission d’un docteur est de soulager la souffrance d’un patient, mais aussi d’aider à prévenir les maladies d’où l’importance de la médecine traditionnelle chinoise qui est considérée comme un « lifestyle ».

Ainsi, reconnu comme un système alternatif ou complémentaire à la médecine moderne, il est possible de se soigner, mais surtout de maintenir une bonne santé. « C’est une approche holistique où tout repose sur l’équilibre du ying et du yang », ajoute le directeur. Parmi les traitements disponibles au centre, on retrouve l’acupuncture, le massage Tui-na, le cupping et la moxibustion, entre autres. De plus, chaque patient est diagnostiqué et sa prescription se fait selon ses symptômes. Deux médecins de Chine  sont présents au centre pour poser le diagnostic et ensuite recommander le traitement nécessaire. Il s’agit du Dr Hu Binglin et Dr Wang Xiaosu qui représente le Shanghai University of Traditional Chinese Medecine.

Une pharmacie dédiée à la médecine traditionnelle chinoise

Le centre est également doté d’une pharmacie spécialisée. On retrouve une variété de produits issus de la médecine chinoise, notamment des herbes classées méticuleusement par le pharmacien Renyan Xue. Pour les traitements, les patients se tournent vers lui avec leurs prescriptions. « On prépare les médicaments qui sont composés d’un mélange d’herbes et chaque patient reçoit une prescription différente dépendant de ses symptômes, car la médecine chinoise est basée sur le yin et le yang. Tout est une question d’équilibre et le corps est malade quand il y a un débalancement », indique le pharmacien.

L’anesthésie par acupuncture

C’est une réalité en Chine. L’anesthésie par acupuncture a fait ses preuves selon le Dr Hu Binglin. « Tout le monde ne réagit pas de la même façon à une anesthésie. Cela peut avoir des effets non désirables. Dans cette optique, l’acupuncture a montré son efficacité. En Chine, une opération à cœur ouvert a même été faite suite à l’anesthésie par acupuncture », indique-t-il. À Maurice, ce service n’est pas proposé, mais la City Clinic souhaite bientôt l’introduire.

La lutte contre la Covid-19

Dans le magazine-souvenir lancé, un chapitre est consacré à l’utilisation de la médecine traditionnelle chinoise dans la lutte contre la Covid-19. Il s’agit d’une approche holistique pour combattre plus rapidement le virus selon le Dr Hu Binglin. « La médecine chinoise peut aider à récupérer plus vite. Elle booste le système immunitaire et avec un traitement antiviral, une personne infectée peut se remettre plus rapidement. Les herbes médicinales renforcent notre système de défense et notre corps arrive à combattre le virus naturellement », a-t-il souligné.

Vos Commentaires

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page