Bien-ÊtreSliderSoins des pieds

Comment bien prendre soin de ses pieds quand on fait du sport ?

Encore peu connue au grand public, la podologie est une filière du corps paramédical et ne se résume pas qu’au traitement de problème de peaux et ongles des pieds, mais également au traitement biomécanique du membre inférieur : de la plante des pieds jusqu’au bas du dos. Elle joue un rôle primordial dans le traitement de douleurs liées à la marche et aux activités physiques.

Le pied étant l’appui du corps au sol lors de la marche, il soutient près de 3 à 6 fois le poids du corps lors de la course et de 7 à 13 fois lors d’un saut. Il a un rôle primordial dans la pratique sportive. « Les sportifs doivent s’assurer de bien préparer leurs pieds à l’effort. Ils doivent porter des chaussures adaptées à la morphologie de leurs pieds et au sport qu’ils entreprennent. Après leurs activités, il est conseillé de faire un état des lieux des pieds, et d’analyser les zones sensibles. En cas de problèmes, il ne faut pas hésiter à consulter », explique Aurélie Thesée Apaya, podologue.

Chez le sportif, les blessures traitées en podologie peuvent être d’origine musculaire (douleur au mollet), articulaire (douleur de genoux), tendineuse (essuie-glace, Tendon d’Achille), neurologique (douleur à l’avant pied, sciatique), et aux fascias (plante des pieds ou périostite tibial). « Lors d’une consultation chez le podologue, il effectuera un examen clinique ainsi qu’une analyse de la marche/course afin de trouver la cause de la douleur. Pour éviter toute récidive une correction de la posture est possible grâce à une paire de semelles orthopédiques faites sur mesure selon l’empreinte des pieds du patient », souligne-t-elle. D’autres pathologie susceptible d’être rencontrées, sont celles qui touchent la peau des pieds (ampoules, cors…) et les ongles (ongles épaissis, incarnés, mycoses…). Le traitement de ces derniers se feront en cabinet avec des instruments adaptés afin d’effectuer un soin efficace selon la podologue.

Quand est-ce qu’il faut s’alerter ? « Lorsque la douleur devient invalidante lors des activités quotidiennes ou qu’elle perdure au-delà de 3 jours », indique-t-elle tout en soulignant l’importance d’un contrôle de routine au moins une fois par an chez un podologue. En cas de traitement par semelles orthopédiques, le patient sera amené à revoir le praticien après un mois afin de s’assurer de la bonne évolution du traitement. En cas de problèmes de mycose aux ongles, le patient va devoir consulter son podologue tous les six semaines à deux mois en fonction de la vitesse de repousse des ongles selon elle.

Comment bien prendre soin de ses pieds ?

Tout commence par une bonne hygiène. Il est recommandé de les laver matin et soir avec de l’eau et du savon. Il est impératif de bien essuyer ses pieds et surtout entre les orteils afin d’éviter un ‘pied d’athlète’ (mycose entre les orteils). « Pour les peaux sèches, nous conseillons une crème hydratante pour les pieds. A l’inverse, pour des pieds qui ont une transpiration excessive, un spray anti-transpirant sera prescrit », indique Aurélie Thesée Apaya. Finalement, la chaussure joue aussi un rôle incontournable dans le bien être du pied. Cette dernière, si elle est bien choisie, permet d’éviter les douleurs au talon, à la plante du pied, à la cheville ou à l’avant du pied.

La chaussure idéale doit respecter la forme du pied, par exemple : elle ne doit pas être trop étroite pour un pied large. Elle doit avoir un bon maintien à l’arrière pied, afin d’éviter l’apparition des crevasses (talons fendus), et une attache qui maintien le pied et éviter qu’il s’affaisse vers l’intérieur. La semelle de la chaussure doit être amortissante avec un talon de 2-4cm pour éviter les douleurs de voûte plantaire et ne pas créer de lombalgie. « Adopter le reflex, « J’ai un problème aux pieds, je consulte un podologue », conseille-t-elle.

L’Association des Podologues de Maurice en deux mots

La National Association of Podiatrist And Chiropodists a pour but de promouvoir la podologie sur l’île, et d’assurer l’éthique des professionnels. La liste des podologues agréés par l’association :

  • Nelly Joganah Lapp
  • Aurélie Thesee Apaya
  • Lorraine Dehoux
  • Julie Vieilleuse Bonnerot
  • Valéry De Falbaire
  • Mathilde Sigard
  • Caroline Marec

Les coordonnées des podologues sont disponibles dans l’Annuaire des Médecins, sur www.defisanté.mu.

Mots clés

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer