BeautéMains et piedsSlider

Mycoses des pieds : attention aux vernis à ongles !

Les mycoses sont souvent tenaces. C’est pourquoi le podologue, Valery de Falbaire, met l’accent sur les précautions à prendre pour éviter l’apparition de ces champignons. Il explique que l’une des causes principales des mycoses des pieds est l’humidité.

« Le plus souvent, c’est quand on met les mêmes chaussures trop souvent. Il est important de laisser aérer les chaussures et de les alterner un jour sur deux. »

Pour les femmes, c’est le vernis à ongles qui peut être à l’origine de certaines mycoses. « Il faut savoir que l’humidité s’installe entre la couche de vernis et la surface des ongles. C’est pourquoi nous conseillons aux femmes de ne pas porter de vernis trop longtemps », indique Valery de Falbaire.

Avec le temps, l’humidité fait la place aux bactéries qui s’y répandent plus facilement. C’est ainsi que les mycoses apparaissent. Les ongles doivent pouvoir respirer de temps en temps, entre les poses de vernis. Le podologue fait ressortir que les mycoses sont contagieuses, d’où l’importance d’une bonne hygiène de vie.

En premier lieu, il ne faut pas utiliser les chaussures d’une autre personne. Ensuite, une personne qui a une mycose doit éviter de marcher pieds nus et les tapis de sol doivent être lavés régulièrement.

Traitement naturel

« Les bactéries ne sont pas visibles à l’œil nu, c’est pourquoi il est indispensable de prendre plus de précautions pour éviter d’avoir des mycoses », souligne notre intervenant. Quant aux traitements, il en existe plusieurs dépendant de la gravité de la situation, selon le podologue.

Par exemple, le vinaigre de cidre est un traitement naturel contre les mycoses. Il doit être appliqué sur l’ongle tous les jours. On peut aussi prendre une cuillère à bouche dans un grand verre d’eau tous les matins.

Ensuite, il y a les huiles essentielles qui peuvent être appliquées sur les ongles : une goutte suffit. Parmi, on retrouve celle de lavande ou encore celle de géranium qui sont conseillées. Des crèmes et des vernis antifongiques sont aussi en vente dans les pharmacies.

Des traitements médicamenteux sont aussi envisageables mais uniquement après une consultation chez un podologue ou un dermatologue.

Mots clés

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer