PornographieSexualitéSlider

Pornographie : attention danger!

Sur de belles plages, on peut trouver des sables mouvants dans lesquels n’importe qui peut s’enfoncer. Il suffit d’un instant pour que la victime perde la vie. Au final, nul n’est à l’abri du danger et celui-ci n’est pas forcément naturel. Il peut être également créé par l’homme, dont la pornographie…

Des scènes de sexe peuvent apparaitre d’un seul coup sur les divers écrans. D’un simple clic ou avec la télécommande, le danger est partout. Certaines personnes peuvent penser que la pornographie, ce n’est rien, c’est pas si mal après tout. D’autres peuvent penser que cela fait partie de l’éducation sexuelle ou encore que regarder des films X les aide à apprendre quelques techniques pour leur propre vie sexuelle.

Mais là où le bât blesse, regarder la pornographie qui vous semble un geste contrôlable pendant un instant se transforme en une habitude, qui à la longue peut devenir malsaine. Au final, ce n’est pas seulement la personne qui regarde qui est concerné. En effet, les conséquences sur notre société dans son ensemble sont alarmantes, d’où l’importance de prendre conscience des dangers et de les prendre au sérieux afin d’éviter d’être pris au piège. Le sort de la prochaine génération dépend des adultes de maintenant. La bonne nouvelle, c’est qu’être accro à la pornographie peut être guéri.

Addiction

Avez-vous noté à quel point il est quasiment impossible de parler à un accro de la pornographie ? En effet, les individus addictifs aux films X considèrent qu’elles ne font rien de mal. Ils sont libres et ne veulent pas se laisser dicter leur conduite. Par contre, certains d’entre eux tentent de se défaire de cette mauvaise habitude. Ils se disent : « Je me bats si fort pour arrêter une fois pour toutes, mais je n’arrive pas à le faire. Je me sens juste brisé. Je ne sais pas s’il y a moyen de le réparer » ; «  Je suis en panne sexuelle depuis tant d’années et je n’arrive pas à me reprendre. J’ai toujours l’impression qu’il y a quelque chose qui ne va pas chez moi. »

Le porno devient donc un moyen peu onéreux et rapide d’éviter tout cela afin d’obtenir une vague momentanée de sentiments similaires. L’intimité sexuelle devient alors une quête égoïste de recréer des scènes de films sur des vidéos. Ainsi, les partenaires qui sont dans le porno ne veulent pas s’engager dans des rapports sexuels plus risqués. Ce faisant, ils s’exposent à un plus grand risque de contracter des infections sexuellement transmissibles. De plus, la pornographie  est dégradante et violente, en particulier envers les femmes. L’image projetée est ainsi celle d’une femme frappée, battue ou blessée d’une autre manière, mais ce n’est pas vrai du tout. Si c’était dans l’intimité de la vie réelle où le lien et la connexion cessent d’être le but, la relation est alors dévalorisée. Les couples s’éloignent, d’autant plus que la plupart des visionnements se font dans le secret. Toutefois, les addictions sont facilement arrêtées bien que le porno soit parmi les plus difficiles. Pensez donc à cela comme donner à votre corps le temps de réparer les os et de faire estomper les cicatrices.

3 conseils pour guérir le plus en douceur possible

  1. Trouvez quelqu’un sur qui vous pouvez compter et accepter le soutien

Peut-être des amis, de la famille ou des adultes de confiance. Ils seront très utiles à votre rétablissement. Le simple fait d’appeler quelqu’un au-dessus de votre habitude de lutte vous donnerait une force instantanée. Il peut être difficile de l’exprimer au début, mais lorsque vous le faites, cela fonctionne comme par magie. N’ayez pas peur de ce qu’ils voient. Contre toute attente, ils vous surprendront avec leur support instantané.

  1. Dormez bien et réveillez-vous à une heure raisonnable

Soyez actifs. Courez. Nagez. Marchez. Lisez. Faites n’importe quoi pour remplacer vos comportements négatifs par des bons et renforcez votre système immunitaire, car à l’ère numérique, nous ne pourrons jamais totalement sortir de la pornographie en raison de sa facilité d’accès sur Internet. Cependant, cela ne signifie pas qu’il ne faut pas essayer. Ce que pourraient faire les personnes les plus proches de vous, c’est de s’assurer que votre protection Internet et vos accès sur tous vos appareils  leur sont notifiés. De plus, restez honnête en admettant que vous ayez un problème. C’est un grand premier pas.

  1. Connaissez vos faiblesses et travaillez à les renforcer

Trouvez vos zones de problèmes et évitez-les ou éliminez-les complètement. Vous avez ces groupes amusants comme Messenger, WhatsApp et les groupes Facebook qui peuvent vous placer dans un environnement où vous avez l’espace pour guérir et où il y a des gens qui veulent vous revoir sur vos pieds. Les étapes vers la récupération ne sont pas toujours faciles, mais elles en valent la peine.

 

Vos Commentaires

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page