Désirs & PlaisirsSexualitéSlider

L’aqua-sexe : l’amour dans l’eau n’est pas sans risque

Dans l’eau, le sexe est plus fun. Que ce soit à la mer, à la piscine, dans une baignoire ou sous la douche, le sexe aquatique séduit. Cependant, une récente étude démontre que l’aqua-sexe favoriserait la prolifération des mycoses.

Faire l’amour dans l’eau est un fantasme que nourrit beaucoup de couples. « L’amour est un antistress. À la plage ou à la piscine, on remarque que les gens sont plus détendus et les envies et les pulsations sexuelles grimpent », souligne le psychologue Sadasiven Coopoosamy.

Le sexe aquatique a toujours fasciné les gens. Le mouvement des vagues ou encore la légèreté du corps dans l’eau accentue l’érotisme des ébats amoureux. En effet, selon le psychologue, l’eau peut être un excitant. « L’eau qui coule sur la peau, ainsi que la sensation de bien-être quand on se retrouvé immergé dans l’eau, peuvent favoriser les pulsions sexuelles. C’est naturel et compréhensible, tant que les deux partenaires partagent les mêmes envies.

Ainsi, que ce soit dans l’océan, dans la piscine, dans une rivière ou encore dans la baignoire, le sexe dans l’eau ne se limite pas qu’à la douche qu’on prend à la maison. Attention, faire l’amour dans un lieu public n’est pas autorisé par la loi. Ainsi, il faut faire preuve d’une grande discrétion, surtout quand est à la mer. Pour la piscine et la baignoire, c’est un peu plus compliqué à cause des risques de glissade. La prudence est donc toujours de mise pour éviter une fracture au lieu d’avoir un orgasme.

« Les couples ne doivent pas se mettre en danger non plus. Le plus important c’est de se faire plaisir quand c’est possible. Il ne faut surtout pas en faire une obsession et ne pas non plus gêner son entourage », souligne Sadasiven Coopoosamy. Ce dernier explique qu’il est préférable de se faire plaisir chez soi, à l’abri des regards.

Les précautions à prendre

Le psychologue informe les couples de faire preuve d’une grande prudence et de s’informer sur le sujet avant de se lancer et ne pas se fier aux mythes qui entourent l’aqua-sexe. « En effet, la protection est de mise. Ce n’est pas parce qu’on est dans l’eau qu’on ne doit pas utiliser un préservatif », souligne-t-il.

La règle de base reste la protection. « Peu importe où l’on se trouve, on se protège. Que ce soit dans l’eau ou sur terre, les règles restent les mêmes », explique-t-il. Il est donc primordial de se protéger et de porter un préservatif. Ce dernier protège non seulement contre les infections sexuellement transmissibles, mais aussi – et c’est le plus important – pour éviter une grossesse non désirée. On n’est jamais assez prudent.

Contrairement aux idées reçues, le sexe sous l’eau comporte les mêmes risques que les relations sexuelles sur la terre ferme. Ainsi donc, il est conseillé d’enfiler le préservatif avant de rentrer dans l’eau et de l’enlever une fois hors de l’eau. Il faut aussi faire attention à ne pas glisser sur la savonnette dans la salle de bain. Attention aux glissades dans la piscine et évitez de vous cogner les pieds avec les rebords.

L’idéal est de toujours s’agripper à son partenaire ou à quelque chose pour que les moments de tendresse ne se terminent pas avec des bleus.

Les microbes dans l’eau

L’eau regorge de virus et la piscine encore plus à cause du chlore qui peut causer de nombreux désagréments. D’ailleurs, même sans faire l’amour dans l’eau, il est possible d’attraper une mycose. Durant l’aqua-sexe, le chlore pénètre à l’intérieur du vagin et peut engendrer encore plus de problèmes. La flore vaginale peut être affectée. Pour éviter les mycoses vaginales, il est conseillé de se laver abondamment après avoir fait l’amour. Avoir une toilette intime régulière permet d’éviter l’apparition des mycoses.

Pour ce qui est de l’eau de mer, le sel contenu dans celle-ci peut provoquer des irritations, voire des brûlures du vagin. Il faut savoir que l’eau salée a tendance à éliminer la lubrification naturelle des parties génitales.

Mots clés

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer