MasturbationSexualitéSlider

La masturbation : pourquoi est-ce aussi tabou ?

Plus que la pornographie, la masturbation est l’un des sujets de la sexualité le plus tabou à Maurice. Toutefois, il y va d’un moyen de mieux connaître son corps et ses désirs. « Comment peut-on donner du plaisir, si on ne sait pas se faire plaisir ? » s’interroge le psychologue Sadasiven Coopoosamy. Il y va ainsi de savoir explorer son corps.

« C’est la clé d’une sexualité épanouie », dira ce dernier. « Si on arrive à savoir quelle caresse peut nous faire avoir le plus de plaisir, on pourrait mieux diriger son partenaire et lui dire ce qu’on aimerait qu’il fasse. En ce faisant, on arrive à stimuler le plus de plaisir et à avoir une sexualité encore plus forte en sensations », ajoute-t-il. D’ailleurs, pour le psychologue, les couples sont de plus en plus centrés sur l’acte sexuel et oublient trop souvent les préliminaires. « Dans de nombreux cas, avec mes patients, j’ai réalisé que la femme reste souvent sur sa faim. L’homme peut atteindre l’orgasme beaucoup plus vite que la femme et souvent, elle finit par perdre le goût du désir, puisqu’elle n’atteint pas l’orgasme dans la plupart du temps », note-t-il.

C’est aussi pour cette raison qu’il précise que la masturbation peut être une solution aux femmes, dont l’acte sexuel ne suffit pas ou dont les relations sexuelles sont inexistantes, notamment les célibataires. « Ne pas avoir un conjoint ne se résume pas à un manque de plaisir. La masturbation peut aider à libérer les tensions sexuelles, car les désirs refoulés donnent lieu à l’irritabilité et autres frustrations sexuelles », conclut-il.

Mots clés

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer