Désirs & PlaisirsSexualitéSlider

La masturbation : ces plaisirs solitaires

Pas besoin d’être en couple pour se faire plaisir. La masturbation reste le moyen le plus efficace pour connaître son corps et ses désirs. « D’ailleurs, comment peut-on donner du plaisir si on ne sait pas se faire plaisir ? », s’interroge le psychologue Sadasiven Coopoosamy. Ainsi, le fait de ne pas être en couple n’est pas un frein au désir. Avis donc aux célibataires dont la Journée mondiale est observée, le 11 novembre de chaque année.

« Il y va d’explorer son corps. C’est la clé d’une sexualité épanouissante par la suite », ajoute-t-il. « De plus, à travers les caresses, on arrive à stimuler le plus de plaisir et à découvrir de nouvelles sensations », ajoute-t-il. C’est aussi pour cette raison qu’il précise que la masturbation peut être une solution pour les femmes dont l’acte sexuel ne suffit pas ou chez celles qui n’ont pas de relations sexuelles, notamment chez certains célibataires. « Ne pas avoir un conjoint ne se résume pas à un manque de plaisir. La masturbation peut aider à libérer les tensions sexuelles, car les désirs refoulés donnent lieu à l’irritabilité », conclut-il.

Par contre, le sujet reste tabou. « On parle difficilement de la masturbation qui est considérée comme un acte malsain, alors que c’est complètement faux », fait ressortir le psychologue. Ce dernier avance les multiples bienfaits que les études ont fait ressortir. « Il libère la tension, casse le stress, favorise le sommeil et peut aussi lutter contre l’éjaculation précoce et l’impuissance », conclut-il.

Mots clés

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer