NutritionRégimesSlider

Période festive : attention à votre estomac

Les fêtes approchent et elles sont souvent synonymes d’excès en tous genres. Un lendemain de fête, notre organisme nous rappelle à l’ordre. On a souvent une légère envie de vomir. On ressent un malaise. Est-il possible de faire une cure au préalable ? Une cure avant les fêtes ne va pas prévenir les nausées, l’indigestion et la fatigue hépatique des excès alimentaires, précise la nutritionniste Diane Desmarais. « Il faudrait plutôt faire une cure au lendemain des fêtes. Déjà, manger très léger, comme des fruits par exemple ou faire une matinée d’eau et d’infusions le lendemain d’un dîner copieux peut soulager le système digestif et donner une énergie supplémentaire à l’organisme pour éliminer les toxines et les déchets. Ensuite, après la série de repas festifs et d’excès en tous genres, une cure de trois semaines permettra au foie, aux reins et aux intestins de prendre un peu de repos. Certaines plantes (phytothérapie) activent les fonctions de ces organes, les permettant d’optimiser l’élimination », affirme Diane Desmarais.

La nutritionniste explique que plus on fait des mélanges, plus on digère difficilement. « Il faudrait par exemple manger des fruits entre les repas plutôt qu’en même temps et consommer des glucides avec des légumes ou des grains secs plutôt que de les mélanger avec de la viande. Manger trop gras est de toute évidence lourd pour le tube digestif. Les aliments gras comme la noix et les produits laitiers entiers sont mieux digérés avec des aliments légers ».

Diane Desmarais souligne que le mal au cœur est le signe que le foie se fatigue, d’une indigestion ou d’une lenteur digestive. Une infusion de plantes digestives (menthe, fenouil, citron) ou de plantes calmantes (camomille, passiflore, ayapana), va aider immédiatement à se sentir mieux. « Il faut éviter de manger quoi que ce soit le temps que le mal au coeur passe et boire de petites gorgées d’eau toutes les 15 minutes par exemple. Si le malaise continue sur plusieurs jours, une cure de plantes drainantes  du foie pendant 20 jours peut beaucoup aider. Autrement, il faut voir le médecin ». Elle ajoute que cette cure du foie, qui peut être renouvelée trois fois par an, est conseillée. Même en mangeant sainement, nous absorbons une quantité importante de toxines à cause de la pollution humaine des sols et de l’eau. Au préalable, on conseille une cure de probiotiques pour renforcer les défenses immunitaires et fortifier la barrière intestinale.

Vos Commentaires

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page