AlimentsNutritionSlider

Période estivale : mangez plus de fruits et de légumes

Faut-il modifier le type d’aliments que nous consommons en été ? Faut-il privilégier des repas plus légers ? La diététicienne Amirah Hossenbux répond à ces questions et nous donne des conseils précieux pour cette période estivale.

Est-ce que l’été affecte notre alimentation? Si oui, comment ?

La chaleur atroce qui accompagne l’été fait qu’on est facilement déshydraté sans qu’on ne le réalise. C’est la raison principale d’une alimentation bouleversée. Bien qu’une bonne hydratation soit essentielle, les recommandations nutritionnelles pour des repas équilibrés restent importantes. Les repas manqués qui sont remplacés par du liquide uniquement peuvent enclencher des carences importantes surtout chez les enfants, les personnes âgées et les femmes enceintes. Autrement, la sensation de soif est aussi souvent mal interprétée. Résultat : certaines personnes mangent plus au lieu de s’hydrater, ce qui est souvent de la malbouffe/excès de calories et d’énergie.

Quelles sont les nourritures à privilégier ou à éviter ?

 

Amiirah Hossenbux, diététicienne
Amiirah Hossenbux, diététicienne

Les féculents-pain, riz, céréales, pommes de terre en quantité modérée dépendant des activités de chaque personne, tout comme les protéines : viandes, œufs, poisson, grain secs, lait sont à maintenir. Par contre, il faut manger davantage de fruits et de légumes chaque jour pour s’assurer d’un apport adéquat en sels minéraux. L’eau et les vitamines que l’on perd quand on est déshydraté (par l’urine et la sueur) doivent être remplacées. En revanche, les gâteaux et d’autres plats à base de crème, mayonnaise ou lait et qui sont exposés à température ambiante doivent être évités pour réduire les risques d’intoxication alimentaire. Les excès de sel peuvent aussi être la cause de déshydratation. Donc limitez la consommation des sauces commerciales.
Les boissons sont très prisées en cette période. Quelle doit être notre consommation en liquide durant l’été ?
De l’eau pour tous et les options de jus frais. Les Smoothies pour les non-diabétiques doivent être privilégiés pendant l’été. Les quantités dépendent de la taille de chaque individu. Si on est grande taille un minimum de 8 verres d’eau est souvent conseillé. Les activités du jour et la température atmosphérique vont dicter les besoins supplémentaires en eau afin d’éviter les symptômes courants comme : mal de tête, fatigue, nausée ou manque de concentration.

Un excès de liquide peut-il être un problème ?

Non, chez toutes les personnes en bonne santé, l’excès de liquide ne représente aucun problème. Les excès sont pris en charge par nos reins qui les éliminent. Les patients souffrant d’une insuffisance rénale ou cardio-pulmonaire doivent respecter le dosage de fluides indiqués par leurs médecins traitants. À noter que les fruits de saison comme la pastèque, le melon sont aussi désaltérants et rajoutent à notre apport en liquide. Pour ceux et celles qui présentent des retentions d’eau et sont sous traitement diurétique, limitez surtout le sel, mais buvez plus d’eau.

Durant cette période estivale, des fruits sont consommés en grande quantité. En quoi cela pourrait être un problème, essentiellement pour les diabétiques ?

Tous les fruits et légumes sont remplis de bienfaits – sous forme de vitamines, sels, minéraux, fibres alimentaires, sucre et eau. Les fruits de saison retiennent un maximum de leurs bienfaits puisqu’on les consomme frais. Les diabétiques peuvent consommer tous les fruits en modération. L’heure où on les mange, les combinaisons de menu à chaque repas, les portions de riz, pain modifiées et une bonne activité sportive en parallèle peuvent aider à maintenir une bonne glycémie. Par exemple : mangez les fruits le matin, substituez deux tranches de mangues pour moitié de pain. 4 cuillerées de riz cuit, mangez beaucoup de crudités, salades et marchez pendant au moins 30 minutes tous les jours.

En cette fin d’année, les gens ont tendance à privilégier les grillades, les BBQ et les fast-foods. Comment les consommer sans qu’ils soient nocifs à notre santé ?

C’est assez dur de résister à l’excès et aux invitations pendant la période festive. La grillade est une option quand même moins grasse. Evitez la peau de poulet et les excès de sel et boissons alcoolisées. Utilisez les fruits de saison pour agrémenter vos desserts et n’oubliez surtout pas la salade comme accompagnement de vos mets préférés. La modération reste le mot-clé !
Sinon, quels sont vos conseils pour une alimentation durant l’été ?
– Gardez une bouteille d’eau à portée de main et buvez régulièrement.
– Achetez les légumes et fruits pour mieux équilibrer vos menus
– Ne ratez pas d’heure du repas.
– Limitez la consommation de sel et des sauces commerciales.
– Réfléchissez avant de choisir la restauration rapide.
– Marchez, nagez et faites des randonnées pour mieux dépenser de l’énergie et garder la forme.

Mots clés

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Close