NutritionSliderVitamines

Courbatures : la prise d’antioxydants serait inefficace

De nouvelles recherches parues dans la Cochrane Library cette semaine montrent que le fait de prendre des compléments alimentaires d’antioxydants avant et après un effort physique pour réduire les courbatures serait inefficace.

Cette méta-analyse, menée par des chercheurs des universités de Portsmouth et de Sheffield, a passé en revue 50 études comparant les effets de la prise de compléments d’antioxydants et de placebo.

1.089 participants avaient pris part à ces différentes études, en grande majorité des hommes (9/10). Tous s’adonnaient à un effort très vigoureux provoquant des courbatures.

De nombreux sportifs prennent des compléments à base d’antioxydants comme de la vitamine C et/ou E ou des aliments enrichis en antioxydants avant et après l’effort en espérant ainsi réduire les douleurs musculaires.

Il ressort cependant que malgré la prise de fortes doses d’antioxydants — supérieures à la dose quotidienne recommandée — la différence avec la prise de placebo sur les courbatures étaient infime, voire inexistante.

Ils ont aussi trouvé que les compléments ne semblaient pas réduire la fatigue musculaire après l’exercice, ni deux, trois ou quatre jours plus tard.

“Les courbatures affectent de nombreuses personnes après l’exercice et peut perturber la future performance physique. La douleur est habituellement à son maximum entre un à deux jours après l’exercice”, a expliqué le chercheur Joe Costello. “La prise d’antioxydants est l’une des stratégies les plus utilisées par les personnes qui espèrent réduire leur risque de courbatures après s’être adonné à des activités physiques vigoureuses.”

Des études précédentes avaient montré les effets positifs du jus de grenade sur les fonctions musculaires. Mais le docteur Costello a conclu ses nouvelles recherches ainsi : “Les résultats de cette métanalyse indiquent que les suppléments d’antioxydants ne semblent pas réduire les courbatures un, deux, trois ou quatre jours après l’exercice physique. Ces résultats ont d’importantes conséquences pour les athlètes qui recourent ou qui pensent recourir aux compléments d’antioxydants.”

Mots clés

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer