NutritionSliderTroubles alimentaires

Anorexie : un trouble alimentaire fatal

L’anorexie est un trouble alimentaire psychologique mettant la vie en danger. Il se caractérise par la famine et la perte de poids excessive. « Une perte de poids extrême chez les personnes souffrant d’anorexie peut entraîner de graves complications de santé », propos de Yoshinee Dhunnoo( Nutritioniste).

« L’anorexie se développe généralement pendant la puberté. La condition commence généralement par un régime, mais progresse graduellement vers une perte de poids extrême et malsaine. Les personnes souffrant de ce trouble alimentaire arrivent à croire que leur vie serait meilleure si seulement elles étaient plus minces », ajoute-t-elle.

Elle explique que certaines jeunes personnes suivent des régimes très stricts. D’autres vont préparer des menus élaborés pour ensuite refuser de manger. Et si la personne anorexique finit par manger, elle risque de se faire vomir ou d’abuser des laxatifs pour éviter de prendre du poids. De plus, beaucoup d’individus souffrant de ce mal font de l’exercice physique à outrance.

Chez les femmes, au fur et à mesure que la maladie progresse, les menstruations s’arrêtent et des carences alimentaires apparaissent. De nombreuses anorexiques essaient de cacher leur maigreur en portant des vêtements amples. Les signes physiques de l’anorexie incluent la fatigue, la nervosité ou l’hyperactivité, une peau sèche, la chute des cheveux et également l’intolérance au froid.

« Les adolescents qui développent une anorexie sont plus susceptibles de venir de familles ayant des antécédents de problèmes de poids, de maladie physique et de problèmes de santé mentale, tels que la dépression ou la toxicomanie. La génétique peut également jouer un rôle », souligne-t-elle.

Traitement d’anorexie

Selon la nutritionniste, il est fréquent que les personnes anorexiques refusent de se faire traiter, n’ayant pas l’impression d’être malades. En général, le traitement de l’anorexie doit se faire sur plusieurs plans afin d’assurer la réussite. Il faut faire une rééducation nutritionnelle et aider mentalement et psychologiquement la personne. C’est très important pour traiter l’anorexie.

Comment prévenir l’anorexie ?

« Pour tous les jeunes, quel que soit l’âge, il convient d’enseigner quelques principes de base relatifs à l’alimentation et la diversité corporelle, tels qu’éviter les remarques désobligeantes sur l’apparence physique, favoriser une alimentation saine et diversifiée et il faut surtout avertir les jeunes que l’image véhiculée par les médias n’est pas toujours saine » dit-elle. En sus de cela, il ne faut jamais dire à un jeune de se mettre au régime, s’il souffre effectivement de surpoids. Il est préférable de parler de changements alimentaires ou de rééducation nutritionnelle.

Mots clés

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer