MaladiesSliderVarices

Ulcère veineux de la jambe : attention aux conséquences des varices

Les ulcères veineux de la jambe sont généralement douloureux. Ils provoquent une détresse et nuisent à la qualité de la vie. Un ulcère veineux de jambe est une lésion cutanée ouverte de la jambe ou du pied qui survient dans une zone affectée par l’hypertension veineuse. Le Dr Narainen Sooriamoortee, de l’Island Health Medical Center, revient sur ce trouble.

« Les troubles veineux se manifestent de multiples façons, notamment par des varices et des changements trophiques cutanés, allant de la dermatite pigmentée à la lipodermatosclérose, en passant par l’atrophie blanche et la présence de l’ulcère lui-même. Les patients peuvent présenter divers symptômes, notamment des douleurs, une sensation de brûlure, des crampes, de la fatigue, des jambes agitées, une irritation de la peau, des crampes musculaires, une lourdeur, une sensation de gonflement et des démangeaisons », explique le Dr Narainen Sooriamoortee de l’Island Health Medical Center. Et de manière générale, l’ulcère doit être présent pendant au moins quatre semaines avant que l’on puisse considérer qu’il est chronique et qu’il s’agit d’un ulcère veineux de la jambe.

Les ulcères veineux de la jambe peuvent prendre beaucoup de temps à guérir, ce qui les rend très coûteux. Une insuffisance veineuse chronique provoque l’affaiblissement de la paroi veineuse, ce qui entraîne des valvules incompétentes. « Les varices contiennent des quantités élevées de collagène, mais de faibles quantités de cellules musculaires lisses et d’élastine. Cette combinaison est responsable de la désorganisation des composants musculaires, de la perturbation des fibres élastiques et de la fibrose. Lorsque les valves ne peuvent pas se fermer, la cascade de reflux et de mise en commun commence, se traduisant par une fuite de sang à travers la paroi veineuse », indique le médecin.

Cela entraîne la formation d’ulcères. Après la guérison, le taux de récidive d’ulcère veineux de la jambe est supérieur à 75%. Ce taux est en partie causé par les patients qui n’adhèrent pas au traitement par compression. Au cours du diagnostic, les résultats des tests et des examens aideront à identifier la nature du problème et la gravité de la maladie et conduiront au plan de soins le plus approprié selon le médecin. Les tests de diagnostic comprennent les tests Doppler, l’échographie duplex et l’indice de pression systolique (pression cheville-bras).

Le traitement

 

Le Dr Narainen Sooriamoortee.
Le Dr Narainen Sooriamoortee.

Les ulcères veineux de la jambe peuvent affecter la qualité de vie des patients, car ils nécessitent des visites médicales régulières. Le traitement comprend des enveloppements multicouches, des débridements, un bas de compression, une élévation des jambes au-dessus du cœur. « Diverses stratégies de traitement de base sont recommandées pour les patients présentant une insuffisance veineuse chronique. Elle est plus susceptible d’être traitée dans les premiers stades. Les objectifs de ces stratégies sont de prévenir l’accumulation de sang et, de ce fait, de prévenir les ulcères veineux », indique le Dr Narainen Sooriamoortee. Les ulcères veineux de la jambe constituent un défi majeur qui justifie l’utilisation d’une variété de schémas thérapeutiques garantissant les meilleurs résultats sans récidive, selon lui.

Le docteur souligne que la thérapie par compression continue d’être la pierre angulaire du traitement conservateur. « Un traitement compressif constant améliorerait les taux de guérison des ulcères, réduirait l’incidence des récidives et prolongerait le délai avant la première récidive. Entre 50 % et 60 % des patients guérissent avec un traitement compressif uniquement au cours d’une période de six mois », ajoute-t-il. La détermination d’un schéma thérapeutique dépend de nombreux facteurs : âge, santé globale et antécédents médicaux, gravité de la maladie, signes et symptômes, tolérance aux traitements et préférence du patient.

Mots clés

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer