CardiovasculaireMaladiesSlider

[Journée mondiale du coeur] Dr Sunil Gunness : « Une personne sur cent a déjà fait une chirurgie cardiaque »

Dans le cadre de la journée mondiale du cœur, commémorée chaque année le 29 Septembre, Dr Gunness, cardiologue et son équipe au sein de la Heart Foundation propose une nouvelle campagne pour sensibiliser les Mauriciens sur l’importance d’une bonne santé cardiovasculaire. « Ecout to leker…Li capav Twa » est signée La Route du Cœur.

Quatre personnes par jour subissent une chirurgie cardiaque à Maurice. C’est ce que fait comprendre le Dr Sunil Gunness, chirurgien cardiaque en tirant sur la sonnette d’alarme sur la hausse significative du nombre de cas de maladies cardiovasculaires. « Elle est l’une des chirurgies les plus complexes. On ouvre la cage thoracique. Le cœur doit être arrêté pour être immobilisé durant l’intervention et on utilise une veine de la jambe pour être cousue à l’artère coronaire », explique le cardiologue tout en précisant que cette chirurgie cardiaque dure environ quatre heures.

Le cardiologue souligne également qu’outre la chirurgie cardiaque, l’angiographie est une autre intervention qui est faite quotidiennement à Maurice pour détecter toute anomalie au niveau du coeur. « Les cardiologues à Maurice font 25 angiographies tous les jours. C’est un chiffre énorme tout comme la chirurgie cardiaque », alerte-t-il. Pour ce qui est de l’angioplastie, dix cas sont traités par jour. L’angioplastie permet de dilater l’artère bouchée et dans de nombreux cas, une endoprothèse métallique est installée (stent).

Autant de chiffres alarmant selon le Dr Gunness. « Selon les statistiques, une personne sur cent a déjà fait une chirurgie cardiaque », s’alarme le médecin qui souhaite ainsi sensibiliser les Mauriciens sur l’importance de prendre soin de son cœur. « On peut prévenir les maladies cardiovasculaires. C’est là le message le plus important à faire passer. Si une personne décide de prendre sa santé en main, elle éviter les complications cardiaques. C’est notre mode de vie qui entraîne les problèmes d’artères bouchées », fait-il ressortir.

Et, une bonne hygiène de vie comprend trois axes principales selon lui. « La première est l’alimentation. Ce qu’on mange impact notre qualité de vie. Ensuite, il y a le mental. Nos pensées jouent également un rôle et en troisième lieu, c’est l’exercice physique qui est tout aussi incontournable », ajoute-t-il tout en expliquant les causes entraînant un problème cardiaque dont la cigarette, le diabète, l’hypertension, l’obésité, et le stress, entre autres.

La Route du Cœur

Cette nouvelle campagne « Ecout to leker » est proposée sur Facebook, principalement sur la page de La Route du Cœur de la Heart Foundation que représente le Dr Gunness et sur les panneaux d’affichage à travers l’île. Depuis le 11 septembre, une série de vidéos est proposée par des cardiologues afin de mieux guider les Mauriciens sur les bons gestes à adopter.

Les différents facteurs de risque ont été abordé par ces derniers dont le diabète par le Dr Manish Ramburn, le tabagisme par le Dr Marvyn Sooknunden, et le cholestérol par le Dr Ashvin Indur. L’impact de l’hypertension sur le cœur a été expliqué par le Dr Usha Gungapersand et le Dr Ashwin Bukhory. Le stress fait aussi parti des facteurs de risque et c’est le médecin généraliste, le Dr Aartee Reebye qui a expliqué comment il peut mener à une maladie cardiovasculaire.

Vos Commentaires

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page