MaladiesMaladies respiratoiresSlider

Infection hivernale : tout savoir sur la bronchite aiguë

La bronchite aiguë se caractérise par une inflammation des bronches. “C’est une maladie qui résulte le plus souvent d’une infection virale et parfois bactérienne. Elle fait surtout son apparition en hiver et arrive souvent par petites épidémies”, explique Dr Gopalla. Les premiers signes d’une bronchite sont souvent un rhume ou une rhinopharyngite suivis d’une toux sèche et, dans 50% des cas, d’une toux grasse. “Pour certains, la bronchite survient en hiver parce que les gens sont à l’intérieur et les enfants qui sont à l’école, attrapent la grippe et la transmettent à leurs familles. Une autre hypothèse est que le virus lui-même est plus stable et reste dans l’air plus longtemps quand l’air est froid et sec.”

Une bronchite survient brusquement et dure quelques jours seulement. D’où son nom de bronchite aiguë par opposition à une bronchite chronique. Dans environ 10% des cas, la bronchite est d’origine bactérienne. On parle aussi dans ce cas de surinfection bactérienne avec des complications sérieuses comme la pneumonie. “La transmission se fait de personne à personne par les voies respiratoires.” La bronchite aiguë ne dure pas très longtemps mais la toux peut continuer pendant des semaines après la phase aiguë de la bronchite.
Les symptômes, qui peuvent précéder l’arrivée d’une bronchite aiguë, sont des brûlures d’estomac ou une difficulté à respirer. Après quelques jours, la toux apparaît, généralement sèche au début, puis plus grasse et plus productive et accompagnée d’expectorations, glaire, fièvre, maux de tête et de gorge, enrouement et complications respiratoires.

“Dans la majorité des cas, une bronchite aiguë se soigne par elle-même sans traitement médical en environ deux semaines. Il faut soigner les symptômes en prescrivant des traitements antiviraux
Si la toux empêche de dormir, il faut un médicament sédatif, soit un antitussif avec effet calmant mais dans ce cas, il faut éviter de bloquer complètement la stimulation de la toux. Contre les douleurs, le patient peut prendre des antalgiques ou des antipyrétiques. Nous prescrivons aussi des médicaments qui ouvriront les bronches.”

Mots clés

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer