CoronavirusMaladiesSlider

« Flurona », un mélange du coronavirus et de la grippe

Écoutez cet article

Lors de la conférence de presse au Palais des Nations, l’OMS a noté qu’il existait un risque de co-infection par le virus de la grippe et le coronavirus SARS-CoV-2. Pour autant, les virus de la grippe et de Covid-19 ou les cas de « flurona » (personnes atteintes des deux maladies en même temps) n’augmentent pas le risque que le coronavirus évolue vers des variants plus dangereux, a relativisé l’expert de l’OMS.

« Ce sont des virus d’espèces complètement différentes qui utilisent des récepteurs différents pour infecter et il n’y a pas beaucoup d’interaction entre eux », a déclaré l’épidémiologiste de l’OMS. Selon les médias, Israël et l’Espagne ont détecté des premiers cas de flurone.

Pour l’OMS, les mutations du coronavirus SRAS-CoV-2 ont tendance à se produire surtout chez les personnes non vaccinées, où l’agent pathogène est plus susceptible de se répliquer.

L’objectif principal doit continuer à être « de vacciner tout le monde afin de réduire les risques de mutation », a conclu le Dr. Mahamud.

Plus de 281,8 millions de cas confirmés de Covid-19 ont été recensés dans le monde dont 5.411.759 décès. Selon un décompte établi le 3 janvier 2022 par l’OMS, un total de 8.693.832.171 doses de vaccin avaient été administrées dans le monde.

Vos Commentaires

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page