CancerMaladiesSlider

Cancer du côlon : comment réduire les risques?

Chaque année, le cancer du côlon touche 42 000 personnes, d’où la nécessité de le prévenir au maximum par un mode de vie sain et de se faire dépister le plus tôt possible. Voici les clés pour réduire le risque de développer un cancer du côlon.

Entretenez votre forme physique!

  • Bougez au minimum 30 à 60 minutes 3 à 4 fois par semaine. Toutes les occasions sont bonnes.
  • Allez au travail et faire les courses en marchant ou en vélo
  • Laissez tout ce qui est ascenseur et escalators : prenez les escaliers
  • Sans oublier les activités physiques de loisir

Bien entendu, sont à prendre en compte :

  • toute contre-indication
  • votre condition physique
  • votre état de santé actuel
  • vos conditions de vie

Adoptez une alimentation riche en fibres

  • Les menus méditerranéens, composés de poissons, de fruits et de légumes sont à privilégier
  • Les céréales complètes, pleines de fibres, avec un effet protecteur sur le côlon : pain complet, pâtes complètes, riz complet
  • Les aliments riches en sélénium, un oligo-élément bénéfique que l’on retrouve principalement dans : la noix du brésil, le thon, les sardines, le saumon, la volaille et les oeufs
  • Le pruneau modifierait le métabolisme et serait capable de réduire le risque de cancer du côlon.
  • Les légumes comme les carottes, le chou vert, les épinards ou les abricots, riches en bétacarotènes et anticancérigènes.

Dépistage le plus tôt possible : à partir de 50 ans

Les deux techniques les plus fiables :

  • Le test immunologique à domicile, remis par votre médecin généraliste ou votre gastro-entérologue, il va déceler toutes traces de sang dans les selles.
  • La coloscopie est quant à elle un examen réalisé sous anesthésie générale qui va explorer la paroi du côlon et déceler d’éventuelles anomalies.
Vos Commentaires

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page