DépressionPsychoSlider

Traiter les pertes d’audition pour prévenir la dépression des seniors

Des chercheurs américains ont trouvé que les pertes auditives pouvaient augmenter le risque de dépression avec l’âge et que plus la perte était importante, plus le risque accroissait.

Cette étude, menée par des chercheurs des universités de Columbia et George Washington, ont pris en compte des données concernant 5.239 adultes latinos de plus de 50 ans suivis dans le cadre de l’étude “Hispanic Community Health Study/Study of Latinos”.

Chaque participant devait passer des tests audiométriques, qui permettent d’évaluer de manière objective les pertes d’audition. Les scientifiques ont aussi dépisté les symptômes de dépression chez les mêmes sujets.

Les résultats ont été ajustés en fonction des facteurs pouvant avoir une incidence comme le fait de porter des prothèses auditives, l’âge, le genre, les maladies cardiovasculaires et la prise d’antidépresseurs.

Leurs résultats, parus en ligne sur JAMA Otolaryngology-Head & Neck Surgery, ont montré que les participants qui enregistraient une faible perte d’audition étaient deux fois plus susceptibles de montrer des symptômes de dépression que les personnes à l’ouï normale, et ceux qui enregistraient une importante perte d’audition voyaient leur risque de symptômes dépressifs quadrupler.

“La plupart des gens après 70 ans enregistrent au moins une faible perte d’audition, cependant peu de personnes sont diagnostiquées, et encore moins traitées pour ce trouble”, explique l’auteur principal Justin S. Golub. “Il est aisé de diagnostiquer et de traiter les pertes d’audition, et les traitements pourraient être encore plus importants s’ils permettent d’apaiser ou de prévenir la dépression.”

La perte d’audition en lien avec l’âge est la troisième maladie chronique la plus fréquente chez les adultes âgés. Elle a précédemment été associée à un risque accru d’autres maladies comme les troubles cognitifs et la démence.

Cependant, les études précédentes qui s’étaient intéressées à une association entre perte d’audition et dépression n’avaient pas été concluantes en recourant à des mesures subjectives de l’audition et non pas objectives comme ces dernières recherches. De plus, les échantillons de personnes étaient limités et ne prenaient en compte que des personnes blanches.

Cette nouvelle étude a recherché un lien entre deux maladies au même moment, ce qui peut démontrer que la perte d’audition peut être une cause de dépression, mais le professeur Golub a tenu à préciser qu'”il est compréhensible que la perte d’audition puisse contribuer aux symptômes dépressifs. Les personnes qui souffrent de mal entendre ont du mal à communiquer et ont tendance à plus s’isoler des autres, et l’isolation sociale peut mener à la dépression.”

Le professeur a par ailleurs noté que les résultats pourraient s’appliquer à d’autres types de populations, pas uniquement les Latinos. “Les individus plus âgés devraient de manière générale faire tester leur audition et considérer un traitement s’il est justifié”, précise-t-il.

Mots clés

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close