AlimentsNutritionSlider

Manger sainement, une meilleure option santé que les cocktails multivitaminés

Prendre des compléments alimentaires pour booster sa santé serait inoffensif mais inefficace, conclut une méta-analyse canadienne publiée ce mardi dans le Journal of the American College of Cardiology.

Les vitamines et les compléments alimentaires les plus courants, parmi lesquels la vitamine D, le calcium et la vitamine C, n’auraient aucun avantage pour la santé, concluent ces nouveaux travaux conduits par des chercheurs de l’Université de Toronto au Canada.

Cette revue, publiée dans le Journal of the American College of Cardiology, a analysé l’ensemble des données existantes et les essais cliniques randomisés publiés en anglais entre janvier 2012 et octobre 2017. Elles concernaient des cocktails de vitamines (A, B1, B2, B3, B6, B9, C, D et E) ainsi que les minéraux suivants: le calcium, fer, zinc, magnésium, et sélénium.

L’étude ne montre aucun bénéfice clinique de la prise de multivitamines dans la prévention des maladies cardiovasculaires, la crise cardiaque, l’infarctus ou la mort prématurée.

“Nous avons été étonnés de trouver si peu d’effets positifs des compléments les plus communs que les gens consomment”, explique le docteur David Jenkins, auteur principal des travaux et professeur en nutrition à l’Université de Toronto.

“Notre étude a constaté que si vous voulez utiliser des vitamines (vitamine D calcium ou vitamine C), cela ne fait pas de mal mais il n’y a aucun avantage apparent non plus”, poursuit le chercheur.

Acide folique et vitamines B, un cocktail bon pour le coeur

Seul l’acide folique (B9), recommandé aux femmes enceintes, pris de manière isolé ou en association avec les vitamines du groupe B peuvent réduire le risque de maladie cardiovasculaire et d’infarctus, indiquent les auteurs de l’étude. Par ailleurs, la niacine (B3) et les antioxydants ont de faibles effets qui pourraient indiquer un risque accru de mortalité toutes causes confondues, suggèrent les chercheurs.

Dans certains cas et dans le cadre d’un suivi médical, les suppléments peuvent s’avérer utile. “Ces conclusions suggèrent que les gens doivent prendre conscience des suppléments qu’ils prennent et s’assurer qu’ils s’appliquent à leur carence spécifique en vitamines et minéraux identifiée par leur médecin”, prévient le docteur Jenkins.

Pour conclure, les chercheurs conseillent, en l’absence de données significatives positives sur les compléments alimentaires, de miser sur un régime alimentaire sain pour faire le plein de vitamines et minéraux. “Jusqu’ici, aucune recherche sur des suppléments ne nous a montrés quoi que ce soit de mieux qu’une alimentation saine et moins transformée incluant des légumes, des fruits et des noix”, souligne le spécialiste.

Mots clés

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer